" MIZTECH S. L. I. "

PHILOSOPHIE

Le bien et le mal

Mise à jour le 28/06/03

L'autre moi-même

Les personnes qui me font face sont le reflet de moi-même. Elles sont comme je les vois. Il est normal qu'elles m'apparaissent tristes si je leur offre une mine renfrognée, un air repoussant. Ai-je le droit de leur apporter ma souffrance si je suis mal dans ma peau, si je suis malade ? Le seul travail efficace que je puisse faire est sur moi-même. Et si ma réussite peut servir d'exemple aux autres, alors seulement, je suis un Homme.

Les polarités de l'aimant

L'aimant est un barreau métallique qui a la caractéristique de posséder deux polarités, nord et sud. Ces deux polarités différentes s'attirent alors que si l'on met face à face les polarités identiques de deux aimants, ils se repoussent. On peut couper indéfiniment un aimant, la qualité de chacun des fragments est immuable. Il en est de même du bien et du mal.

La force d'attraction

Le magnétisme est une force complexe que l'on a du mal à appréhender. Le principal est de comprendre qu'il existe une force qui fait que nos deux aimants s'attirent et se repoussent. Entre le bien et le mal existe une même force qui s'appelle l'Amour. Si nous agissons dans le respect de la Loi, ils s'attirent mutuellement pour se compenser. Le mieux est l'ennemi du bien, un inutile gaspillage d'énergie. Le mal en excès provoque des heurts entre les hommes.

Deux polarités égales

A l'image des polarités d'un aimant, le bien et le mal sont les deux polarités d'une même force. L'un ne peut pas exister en dehors de l'autre. C'est pourquoi le bien doit toujours être une action qui compense le mal. Vouloir faire du bien en surquantité génère du mal pour rétablir l'équilibre. Nous avons tous en mémoire l'exemple du mauvais père qui gâche la vie de son fils en lui imposant ce qu'il aurait aimé faire et qu'il n'a pas réussi dans sa propre vie.

Accueil Philosophie Contact

© (2003) Jules DUJARDIN @ MIZTECH S. L. I.