LE MONTE VERITA à ASCONA

 

 

 

 Ernst Frick, Max Netlau, RaphaŽl Friedeberg en septembre 1936

A la limite des civilisations germaniques et méditerranéennes, au nord du Lac Majeur et près de la ville de Locarno se situe la ville d'Ascona. Sur la colline dominant la ville, se trouve le Monte-Verita. C'est là que depuis le début 19ème siècle se réunissait une colonie de penseurs et artistes libertaires. De toute l'Europe, on y retrouvait des théosophes, des anarchistes, des végétariens, des danseurs, écrivains. Une vie comme un peu les naturistes de notre époque faisait de ce lieu un point de rencontre fort apprécié de riches en mal d'aventures. Les russes avaient leurs chalets, Bakounine y a séjourné dès 1869 ainsi qu'Erich Mühsam. Otto Gross ne pouvait être absent de cette scène ou il put y propager un mouvement de contestation foyer de nombreux anarchistes. Plusieurs des enfants de son épouse et du peintre suisse Ernst Frick sont nés à AsconaLa liste des personnalités des milieux artistiques et littéraires qui fréquentèrent le Monte-Verita est impressionnante.

Le Monte-Verita fut à la fois un centre théosophique, une colonie végétarienne, un centre d'Art de la vie avec Rudolf von Laban, le foyer européen de l'anarchisme. Tout ce qui pouvait faire opposition aux standards de la vie de l'époque était représenté : le retour à la nature, la pensée orientale, la nourriture végétarienne, le socialisme libertaire, la libération de l'être et les relations sexuelles libres. Otto Gross ne pouvait que s'épanouir devant tant d'idées et de personnes prêtes à l'écouter. Mais Ascona fit basculer Otto Gross vers la débauche et ses rêves le précipitèrent dans une vie d'errance et de pauvreté. Ascona marque un tournant dans sa vie car il s'éloigna de la plupart de ses amis après 1910.

Ont séjourné à Ascona :

- la plupart des membres du Bauhaus : Albers, Breuer, Bayer, Gropius, Moholy-Nagy, Klee et Schawinsky.

- des membres du mouvement Dada : Ball, Hennings, Richter, Arp

- des psychiatres : Otto Gross, Else Lasker-Schüler, René Schikele et Carl Gustav Jung

- des peintres : Arthur Segal, Marianne von Werefkin, le russe Alexej Jawlensky, Otto van Rees et Ayda van Rees-Dutilh, Ernst Frick : anarchiste suisse et ancien ouvrier.

- le leader du mouvement ouvrier hollandais Ferdinand Domela Nieuwenhuis et son fils César Domela peintre constructiviste

- des écrivains comme Leohnard Frank , Stefan Georges, Ivan Goll, Hermann Hesse, Erich Maria Remarque, Emil Szittya, Ernst Toller, Richard Seewald

- anarchistes comme Mühsam, Friedeberg, Trotsky, Krapotkin, Bakounine, Ernst Frick , Max Nettlau, Gustav Landauer

- Henri Oedenkoven fils d'un gros industriel de Anvers et son épouse Ida Hofmann : le fondateur de la Cure du Monte-Verita. C'est dans sa maison que se trouve le musée du Monte-Verita.

- Rudolf Steiner avec son école de théosophie

- Les danseuses et danseurs Isidora Duncan de San Francisco, Mary Wigman, Charlotte Bara, Alexander Sacharoff.

- Eduard von der Heydt, la Baronne Franziska von Reventlow et la photographe Margarethe Fellerer, riche et belle, elle fut courtisée par de nombreux hommes dont CG.Jung. Elle fut la maîtresse de Ernst Frick qui délaissa alors Frieda Schloffer, l'épouse de Otto Gross..