Maréchal Villars, libérateur de Denain Le site officiel de la ville de Denain. Blason de Denain Bataille de Denain
Nous habitons cette commune depuis octobre 1985. C'est dans cette ville jadis très industrialisée que j'ai appris mon métier de Maçon fumiste, à USINOR Groupe A, de 1960 à 1964. Aujourd'hui tout çà a disparu, faisant place peu à peu à un renouveau environnemental de plus en plus visible et de qualité. Si nous avons beaucoup perdu au point de vue emplois, par contre nous avons beaucoup gagné en qualité de vie.

Vous souhaitez plus d'infos sur cette ville, en cliquant sur le logo central, vous avez accès au site officiel de la commune.  Le logo de gauche vous conte la biographie de Claude Louis Hector de Villars, Duc de Villars, Maréchal de France, libérateur de la ville.   Le logo de droite vous raconte la bataille de Denain qui eut lieu le 21 juillet 1712, sous le règne de Louis XIV.   Côté situation géographique, vous pouvez l'avoir en cliquant ici grâce au site d'un "Chti" comme moi, Lionel DELVARRE que je remercie dont l'URL se trouve là.   En visitant le site de Corinne une amoureuse de sa ville, - denain.miely.com - vous verrez beaucoup de photos du Denain d'hier et d'aujourd'hui.

RENOUVEAU DENAISIEN

42 années après l'arrêt du précédent tramway, surnommé " Le péril jaune ", Le 31 août 2007, 14h30 précises sous un soleil un peu palot mais présent tout de même, la ligne 2, prolongement de la ligne 1 " Valenciennes Dutemple - Famars Université " a été inaugurée en l'absence du Chef de l'Etat et des deux Ministres du Valenciennois pourtant annoncés.  Le ruban tricolore a été coupé en présence de huit enfants revêtus chacun d'un tee-shirt au nom de chacune des stations de Villars à Dutemple.  Les personnalités présentes à cette manifestation :  Monsieur Patrick LEROY, Maire de Denain - Monsieur Alain BOCQUET, Président du CAPH - Monsieur Francis DECOURRIERE, Président du SITURV - Monsieur Patrick KANNER, Vice-Président du Conseil Général - Madame Jeannine MARQUAILLE, Vice-Présidente du Conseil Régional - Monsieur Marc BURG, Sous-Préfet de Valenciennes - Monsieur Patrick ROY, Député de la 19ème circonscription et bien d'autres personnalités.....  Elle reliera Denain * Espace Villars * à Valenciennes * Dutemple *, pour une distance de 8,5 km.  Le tramway denaisien n'est pas nouveau puisqu'il a existé jusqu'en 1965, date de l'arrêt définitif de son exploitation à Denain.  Il a tout simplement été remplacé dans ces années là par des bus jugés certainement plus rentables à cette époque.   Mais aujourd'hui le réchauffement de la planète fait que les politiques réfléchissent beaucoup aux nouvelles technologies permettant moins de pollution.   Surtout également diminuer l'engorgement des villes à cause des voitures. Allez faire un tour à cette adresse, vous en saurez plus sur la nouvelle ligne de vie reliant Denain * Espace Villars * à Famars * Université * pour environ 18 kilomètres de long, desservant 28 stations dont 5 Parcs/Relais (Voitures/Tram) et 8 Pôles d'échanges (Bus/Tram), sans souci de stationnement payant, de risque de contravention, de stress en définitif.  Il faut tout de même savoir que le nouveau tramway, c'est la possibilité de transporter 295 personnes.  L'équivalent de 3,5 bus standards ou 2,5 bus articulés.

Le Tramway d'hier Le tramway d'aujourd'hui - Le CITADIS
A l'occasion de la mise en service commercial le 3 septembre de cette nouvelle ligne, je vais essayer de réaliser - ( en amateur ) une série de photographies sur les véritables changements de la ville et le nouveau visage de l'artère principale menant à l'ESPACE VILLARS qui est la gare denaisienne.   Hormis la gare, il y aura 4 arrêts le long du parcours denaisien : Allende, Taffin, Jean Jaurès et enfin Bellevue : le Parking relais situé entre les deux ronds-points de la rue Pierre Nève et celui joignant la rue Paul Bert et le CD40 menant vers Haveluy.  Soit au total cinq stations pour la ville.   Je vous indiquerai à ce moment là, le lien où vous pourrez les visionner.   Les deux photos actuelles - ( qui ne sont pas de moi ) - représentent pour celle de gauche l'ancien tramway comme nous l'avons connu, nous les plus anciens à proximité - ( il me semble ) - du pont de l'Éclaireur à la sortie de Lourches - ( en prenant à gauche après le pont vous allez à la gare de Lourches ) - pour aller vers Roeulx dont on voit l'arche en arrière plan, celle de droite nous montre notre nouveau moyen de locomotion, le tramway du vingt et unième siècle, le Citadis 302, d'Alstom.   C'est vrai que la différence est flagrante, mais nous sommes en 2007, au vingt et unième siècle, troisième millénaire, les matériaux, les idées et surtout les moyens de fabrication ont énormément évolués.   Je fais partie de ceux qui ont eu la chance de pouvoir connaître les deux..   Je pense que l'on peut dire dès à présent et sans crainte de trop se tromper, qu'au point de vue circulation automobile il va y avoir de sérieux changements et que beaucoup d'inconscients vont devoir se fixer comme ligne de conduite, le respect des règles du code de la route et surtout de respecter le travail accompli pour l'embellissement de la ville.  Faute de quoi, nous pourrions bientôt voir fleurir pas mal d'horodateurs comme à Valenciennes et connaître une vague de contraventions, et malheureusement faire face également à de nombreux accidents.
Inauguration du tramway le 31.08.2007

SYMBOLE DENAISIEN



Zeph Cafougnette, figure emblématique de Denain, création de Jules Mousseron - Mineur de fond & Poète - trône depuis le 29.06.2007 en bonne place à l'entrée de la ville, pas très loin en fait de ce qui fût sa maison dans le coron Jean Bart, au N° 2 de la rue de Villars.   Juste à proximité des anciens bureaux de la Direction d'Usinor Denain au temps de sa splendeur.   C'est le sculpteur François Dutour qui a créé ce bronze.   Ses grands yeux levés vers le ciel, cherche t-il le soleil, ou attend-il la benne qui doit le remonter vers le jour, sa journée terminée ?   Vu comme çà il me fait penser à Cyrano de Bergerac, si ce n'est qu'il a sa lampe de mineur, son pic et s'musette, nous pourrions les confondre un tantinet.   Retrouvez le poète mineur de fond au musée municipal.   Musée municipal qui regroupe également celui de la résistance en zone interdite Nord Pas-de-Calais, ainsi que le Musée d'Archéologie et d'Histoire locale. Voir le site de ville pour connaître les horaires d'ouverture. Il existe également en bonne place parmi les géants de la ville avec sa petite famille : ** Véronique ** sa femme, son fils ** L'Galibot **, sa fille ** Tiote Adèle **

En attendant de pouvoir peaufiner cette page et pour vous remercier de votre patience, cliquez ici et retrouver un peu d' humour en patois bien de chez nous.





SOUVENIRS ... SOUVENIRS.

Je pense avoir retrouver une photo de ce qui fût pendant des années le moyen de transport de tous les ouvriers venant du Cambrésis pour aller travailler à Usinor Denain. Je n'ai pas retrouver les wagons, mais je ne désespère pas d'y arriver. Un peu d'aide serait la bienvenue.  [  .... Qui ne se souvient avec nostalgie de ce merveilleux petit train du Cambrésis qui par son aspect folklorique faisait parfois songer au Far-West ! Il cheminait avec l’indolence que lui conféraient ses modestes possibilités, de village en village, crachant vapeur et escarbilles. Malheur aux yeux du voyageur insouciant qui avait eu la malencontreuse idée d’ouvrir la vitre ! Les wagons en bois étaient dotés d’une plate-forme d’accès à chaque extrémité, ce qui permettait aux voyageurs de prendre l’air en contemplant le paysage. Pendant les périodes de froid, un poêle à charbon, entretenu par les soins du contrôleur de billets, trônait au milieu de chaque wagon, avec la prétention d’apporter un confort souvent illusoire. Que de services n’a-t-il pas rendus aux populations locales ! Née après l’essor de la Révolution Industrielle du 19ème siècle et répondant aux besoins des grandes usines et des fabriques apparues à l’époque, la Société des Chemins de Fer du Cambrésis a été créée le 12 octobre 1880. A partir de 1881 et jusqu’en 1892, différentes lignes ont été exploitées: - Le Cateau Cambrai - Le Cateau Catillon - Caudry Villers-Outréaux Le Catelet Saint-Quentin - Caudry Denain avec embranchement à Quiévy vers Solesmes. Le 10 août 1890, l’entrée en service de la ligne Caudry-Denain permit de desservir notre commune, ce qui évita aux ouvriers métallurgistes d’avoir à se rendre à pied le lundi sur les lieux de leur travail à Denain et d’en revenir le samedi dans les mêmes conditions. Le petit train permit la migration quotidienne des travailleurs de la métallurgie et de la sidérurgie, évitant ainsi un hébergement plus que précaire sur les lieux de travail. La même ligne assura également les déplacements des ouvriers du textile et par la suite des collégiens vers Caudry. La circulation des convois se faisait à vitesse limitée (25 km à l’heure) par suite de l’étroitesse des voies et du manque de puissance des machines qui s’essoufflaient vite dans les côtes. Le raccordement de la ligne à la fosse Renard permit le transport du charbon à destination des différentes communes traversées. De même les sucreries furent alimentées en betteraves par les soins de la Compagnie qui en achemina à destination 125 000 tonnes à l’automne 1939. La substitution lente et progressive d’un service d’autocars et de camions au traditionnel chemin de fer se traduisit en octobre 1960 par l’arrêt complet de l’exploitation ferroviaire.....  ]

Ce texte en italique et entre crochets n'est pas de moi mais tiré du site dont vous avez l'adresse ci-dessous:
http://quievy.free.fr/economie.htm que je remercie pour ses informations, rendez leur une petite visite, c'est le moins que l'on puisse faire pour eux.
Ces trois adresses vous permettront de vous informer un peu plus de ce qui fût ce petit train :
  • Société des Chemins de Fer du Cambrésis
  • Locomotive CAMBRAI
  • Locomotive CAMBRAI suite


  • Je me souviens d'un accrochage qui eut lieu entre le tramway et ce petit train, à la station "Bessemer " qui se trouvait dans la rue Arthur Brunet, rue qui rejoint Denain à Lourches, appelée par les riverains " la rue de Bouchain " parce qu'effectivement nous pouvons aller à Bouchain en empruntant cet itinéraire. J'étais tout gamin à l'époque et j'étais là justement quand c'est arrivé, je devais être en train de faire des courses à la coopérative du coin ou chez le boucher " Mr Ducornet ". Si mes souvenirs ne me trompent pas trop je crois que le train est entré en collision au niveau du début du premier wagon à hauteur de la plateforme. Aujourd'hui encore à l'emplacement de cette station on voit bien le chemin emprunté par " l'Camberlo ", à cette période il y avait un café qui faisait l'angle, aujourd'hui il y a toujours un café qui fait l'angle, mais maintenant c'est un arrêt de bus que l'on trouve à cet endroit.  Selon les dernières informations trouvées dans " La Voix du Nord du 22 août 2007 " grâce à un témoin de l'époque qui habitait à quelques dizaines de mètres de là, cet accrochage aurait eu lieu en 1959, j'avais 13 ans..............c'est bien loin tout çà. Nous le prenions souvent le Dimanche, ma famille et moi, à " Bessemer " justement, ce petit train poussif pour aller visiter la famille à Villers-en-Cauchies, sur le quai de la gare à chaque fois notre grand-père " Pap'Henri " était là à nous attendre et le soir quand nous repartions par le dernier voyage qui emmenait les ouvriers à leur travail, il était toujours là à nous regarder partir ..... Séquence nostalgie ..... Aujourd'hui je suis à l'âge d'être grand-père et tout çà est parti en fumée si j'ose dire.




    Une nouvelle page vient de se tourner à Denain, après plusieurs décennies de gestion communiste (30 ans), la Mairie est revenue aux mains des socialistes, lors des dernières élections municipales de 2008, c'est le Député socialiste Patrick ROY qui a été élu Maire pour cette nouvelle mandature ( 2008 - 2014 ). Espérons que les promesses publiées dans les professions de foi lors de la campagne électorale seront tenues. La nouvelle Equipe municipale se présente de la façon suivante : le PS avec le nouveau Maire détient 27 sièges ( Le Maire * 10 Adjoints * 16 Conseillers ) - le PC avec le Maire sortant détient 7 sièges ( 7 Conseillers ) - l'UMP détient 1 siège ( 1 Conseiller ).


    Maire - Patrick ROY - également Député de la 19e Circonscription.

    Les 10 Adjoints (PS) dans l'ordre de la liste déposée par le candidat : 1er Adjoint * Mr Christian MONTAGNE (développement économique) - Mr Daniel COTTON (travaux) - Mme Anne-Lise DUFOUR-TONINI (enseignements) - Mme Solange LEMOINE-DAUMERIE (urbanisme, environnement) - Mr Yvon RIANCHO (jeunesse, affaires culturelles) - Mme Monique BIA (3e âge) - Mr Mostapha RIFKI (sports) - Mme Véronique LEHUT (fêtes et cérémonies) - Mr Jean-François BURETTE (gestion financière) - Mme Yamina MOHAMED (affaires sociales).

    Les 17 Conseillers Municipaux dont 6 délégués (PS) : Mme Evelyne PERTOLDI-MILLET (animations éducatives) - Mr Nordine DRICI (jeunesse) - Mr Hervé BAUDUIN (commerces-ZFU) - Mme Malica LEFORT (logement) - MrGérard DAUMERIE (tourisme, jumelage) - Mme Nadine DUPONT (régie de l'eau) - Mme Christiane MAZURKIEWICZ - Mr Bernard BIREMBAUT - Mme Anita PSYCHALA - Mr Salvatore MOLARA - Mme Marie-Andrée ARDHUIN - Mr Joseph MIRASOLA - Mme Nicole ROBLES - Mr Frédéric GUIDEZ - Mme Marie-Françoise DELILLE-PLANTIN - Mr Michel LEHUT - Mme Patricia MAGNIEZ - Mr Francis LECLERCQ - Mme Anita FAIDHERBE - Mr Frédéric CABY - Mme Aïcha KHELIFI - Mr André DESMARCHELIER - Mme Mireille WILBEAUX - Mr René DURLIN

    Les 8 Conseillers Municipaux de l'Opposition : (PC - 7) - Mr Patrick LEROY (Maire sortant) - Mme Solange CARON - Mr Bernard LEDENT - Mme Souèm MEKALHEF - Mr Patrick DERUELLE - Mme Isabelle COUSIN - Mr César DUMORTIER et enfin pour l'(UMP) Mr Emmanuel CHERRIER .


    Construisons l'avenir ensemble

    Construisons
    pour un futur meilleur