Voilure et Armature

LA VOILURE

A priori, tout tissu léger, résistant, et non perméable à l'air convient. Bien qu'une légère porosité, surtout pour certains modèles, ne soit par à rejeter, la porosité allant souvent de pair avec une certaine souplesse. Nous trouvons donc là, nombre de tissus synthétiques modernes.

Un grand classique :

  • le spi en nylon ou en polyester tramé,, appelé ainsi car ce tissu sert en marine pour façonner la voile du spinnaker. Ce toile est légère et très résistante, peu perméable à l’air, peu déformable, elle permet toutes les fantaisies de couleur. tissu translucide, il permet de jouer également sur les effets de lumière. Très léger, le plus fin fait dans les 30g/m² ! les plus couramment utilisées sont comprises entre 31 et 55 g. / m2. Solide, conçu pour affronter le vent, il convient donc très bien pour la fabrication des cerfs-volants. Il reste très "raide", ce qui lui donne une priorité dans la confection des cerfs-volants sans armatures type Parafoil.

  • le tyvek est un tissu de polyéthylène qui a l'aspect du papier. Ce matériaux plutôt opaque a l’avantage d'être léger, pratiquement indéchirable, mais surtout il se colle très facilement et peut être peint avec un grand nombre de techniques.
    Le tyvek est une marque déposée de Du Pont de Nemours, le Tyvek® est constitué de fibres de polyéthylène de haute densité (HDPE) pur à 100 %. Le Tyvek est naturellement blanc, sans pigment, non toxique, chimiquement inerte et dépourvu de liant ou de matériau de remplissage.
    L'un des distributeur de ce materiau est :
    CHL - 23, avenue du Val de Beauté - 94736 Nogent sur Marne Cedex - Tél. 01 48 73 49 55 - Fax : 01 48 77 87 24


  • Pour certains modèles, telle la luge de Scott, on peut se servir de feuilles de plastique polyéthylène (sacs poubelles, sacs réclame) , ou feuilles de mylar ,plus ou moins épaisses suivant la grandeur du modèle envisagé. Ce qui peut amener à réaliser des cerfs-volants transparents avec tout ce qu'on peut en retirer. Pour les cerfs-volants à caisse, on peut préconiser un tissu nylon ou Tergal, dans lesquels une porosité est nécessaire pour assurer leur stabilité. Signalons le polystyrène expansé qui est tout à la fois voilure et armature. Il offre de nombreuses possibilités au niveau de la recherche de structures nouvelles.

    L'ARMATURE

    Jusqu'aux années 70, le bois, bien que remplacé par des alliages d'aluminium (zicral), gardera un quasi monopole.
    L'apparition de la fibre de verre bouleversera cet état de grâce, mais malgré sa grande robustesse, celle-ci souffrait de graves défauts, manque de souplesse, poids important. Elle est cependant plus lourde que le bois et assez souple; elle est plus particulièrement utilisée dans la fabrication des cerfs-volants monofils, et appréciée pour sa très grande résistance Le cerf-voliste continua sa quête vers des matériaux providentiels.
    La canne à pêche, constituée de larges tubes de fibre de verre donna satisfaction pour certains usages. Au début des années 80, un cerfvoliste bien inspiré, se pencha sur un stock déclassé et égaré de flèches d'arc en fibres de carbone, ses tubes de 0,5 d'épaisseur, firent merveilles. La fibre de carbone est extrêmement légère et rigide mais plus cassante. On l’utilise principalement pour les cerfs-volants de sport, dirigeables à deux ou quatre fils.

    LE CARBONE

    Tout matériel soumis à une contrainte périt par la propagation de ses défauts. Les fibres, grâce à leur unidirectionnalitée et la continuité de leur texture ( longues chaînes macromoléculaires), sont la forme de matière présentant le moindre défaut. Incorporées dans une matière (liant) moins résistante qu'elles, les contraintes peuvent donc constituer l'élément déterminant de la résistance des matériaux dit: "composites". Deux couples sont utilisés: le carbone/époxy et le carbone/vimylester le premier étant plus résistant que le second. D'autres évolutions modifient la structure des tubes, carbone linéaire: fibres parallèles les unes aux autres, carbone aux fibres croisées: plus rigide, carbone spiralé, et superposition avec d'autres matériaux tel que l'aluminium. Ces dernières années le cerf-volant a eu droit à plus d'égard. Des matériaux spécifiques (tube de carbone conique) ont été développés. La fibre de carbone a remplacé toutes les autres armatures pour le cerf-volant dirigeable et est à l'origine de son développement.

    édité avec le soutien du " MIZTRAL " (bulletin d'information de l'association MIZTRAL),
    et de M.D.C. MIZTRAL DESIGN CONCEPTION.

    Josselin MILLECAMPS (c) 1996 Cerf-volant Club MIZTRAL