Le Cerf-Volant Statique

Il est directement issu des premier cerfs-volants et est retenu à la terre par un fil. Généralement employé dans un but esthétique ; il peut prendre toute les formes et rayonner de milles couleurs. Les cerfs-volants statiques se classent en plusieurs catégories :

Les Plats :

Composés d'une armature et d'une voile plate les cerfs-volants de la première famille sont plans et stabilisés grâce à une queue qui, par la force qu'elle crée en suivant le plan de l'appareil, annule les forces tourbillonnaires déstabilisantes. Il faut ici refuser une idée reçue qui fait placer des poids à l'extrémité d'une queue. Il est vain de l'alourdir car le vent ne suffira plus à l'entraîner et elle quittera le plan de vol. Elle ajoutera au déséquilibre de la machine le sien propre. Jusqu'à la fin du XIXème siècle, on ne connaîtra, tout au moins en Occident, que ce procédé pour stabiliser l'appareil. Et actuellement encore, les cerfs-volants plans se stabilisent par des queues, plus ou moins longues, de 8 à 10 fois la longueur de l'appareil. Plus le vent est fort, plus les turbulences sont importantes et plus on allonge la queue. Si elle est insuffisamment longue, l'engin se met à tournoyer de plus en plus vite et ne s'arrête qu'au contact du sol. Inversement, une queue trop développée empêche l'appareil de s'élever. Ce type de cerfs-volants demande généralement des vents forts et les petits appareils exigent des queues proportionnellement plus longues que celles des engins de taille normale (un mètre carré).

Les " Souples " :





Composés uniquement de voile, et dépourvus d'armature, les cerfs-volants souples prennent leur formes grâce à la coupe du tissu, à son assemblage, et au vent qui gonfle le cerf-volant, remplaçant ainsi quelques baguettes.


Les Cellulaires :

Composés de plusieurs plans de voiles perpendiculaires, ou parallèles les uns aux autres, cela leur permet d'être beaucoup plus stable pendant leur vol.


édité avec le soutien du " MIZTRAL " (bulletin d'information de l'association MIZTRAL),
et de M.D.C. MIZTRAL DESIGN CONCEPTION.

Josselin MILLECAMPS (c) 1996 Cerf-volant Club MIZTRAL