ETAT DES LIEUX

L'hiver est pour le microcosme cerfvoliste la saison de la création, celle lors de laquelle la chenille de spi se tortillant à travers la maison jusqu'à la machine à coudre se métamorphose coutures après coutures en ce magnifique papillon multicolore qui célébrera le ciel printanier. C'est également celle des bilans et des réflexions. Notre loisir, art ou sport (d'autre le catalogueront pour nous) s'avère aussi maléable et fragile que nos constructions. Les bourasques d'est agitent le milieu, des tourbillons médiaticommerciaux happent quelques lucanos, les propulsent tout là-haut ou les broient sans états d'âme.

Deux vents contraires malménent les bannières; l'un régulier venant de très loin, à l'odeur de mousse, de salpètre et de vielle toile coton, l'autre impétueux levant un sable qui fait grincer les dents mais pourtant incapable de porter autre chose que du spi/carbone.
Tout cela souffle, rugit sur le "Moi je!!!..." énorme rocher planté au milieu d'un terrain de vol.
Les forces sont là.....éparses...

Changement d'échelle, zoom sur un grain de sable...notre club...Qui est il ?...que le voudrions nous?... Il est éparpillé géographiquement, handicapant au niveau des rencontres cela devrait devenir un atout pour ce qui est des échanges d'idées et d'espèrences.
Il est dispersé aussi également au niveau des pratiques cela est aussi une qualité avec un revers, il s'avére difficile de satisfaire tout le monde. Enfin, il est indépendant (sans commentaires) Tout cela est lié, amalgamé par une passion commune et...un bulletin : celui-ci est le ressort de la mécanique, de temps en temps il faut le remonter, chacun doit y aller de son tour de clef, car si seules quelques personnes entretiennent le tic-tac, les autres seront réduites à regarder le cadran jusqu'à l'arrêt des aiguilles...ennuyeux...
Le Miztral n'est pas est ne doit jamais devenir un distributeur automatique de plans standards, de calendriers fades, et d'horaires de marées vaseux (Ah non! ça c'est aps nous...)
Prenons la plume, fendons-nous d'un commentaire, dévoilons nos combines (mais ça reste entre nous...) racontons nos exploits (cela peut ne pas rester entre nous...).
Le MIZTRAL est pour nous, mais aussi à nous...il sera ce que nous en ferons....Brisons le Tic-Tac, et faisons de la musique avec les rouages.

Docteur DéliriumTremens
Cela n'est qu'une ouverturede débat que nous vous invitons à poursuivre sur E-Mail

Josselin MILLECAMPS (c) 1996 Cerf-volant Club MIZTRAL