Dans la vague...

Attention !
Le texte qui va suivre peu vous choquer; âmes sensibles s'abstenir...

Dans la vague : le soleil, le vent; quelque part sur le sable; quelque part dans l'été. Au début; le soleil est pale et timide. Mais on se sent illuminé par la révélation. On se croit en avance d'une voile, impossible de faire mieux, tout a été exploré, ailerons branchés, graphisme tendances, statiques incontournables, il faut dire que l'on a bien travaillé cet hiver au coin du feu. On remet les lunettes de soleil, le nombre de festivals augmente au rythme de l'avancée thermoprintanière...première retrouvailles pleines d'aprioris.

Charte des aprioris :
Article 1: Je suis le meilleur, j'ai fait les plus beaux cerfs-volants, ceux qui volent le mieux...
Article 2 : Les autres ont fait de moins beaux cerfs-volants, mais pour leur faire plaisir, on va leur assurer le contraire...
Article 3 : En cas de crise de conscience se reporter aux articles 1 et 2... Déballage frénétique des cerfs-volants, discussions s'appuyant sur la Charte ci-dessus, rangement, puis retour à la amison rongé par un petit doute... Furtivement, attentivement, on modifie, reconstruit, repique sans vergogne quelques innovations que nos chers amis cerfvolistes ont appliquées...sans doute par le plus grand des hasards.

Allo! Tu arrives quand?.....Ok! On se retrouve là-bas à plage-city...
Pas de manifs préméditées, vacances paisibles, le premier jour, on est deux, le second...tiens, toi aussi tu est là; le troisième...machin m'avait dit que tu venais mais pas sûr de la dâte...tiens au fait! Tu sais que truc est au camping d'à coté, si! si! sans blagues! il à les plans du............ Je lui ai dit que ça t'interessait...

Les bannières claquent, les palns volent de mains en mains, la charte des aprioris est entérrée bien profondement sous la dune avec les cerfs-volants furtifs, ceux que l'on a construits à partir de concepts délirants et qui ne volent pas très bien...ceux que l'on a oubliés de montrer!...
Synchronisation des horaires; et c'est part pour une semaine ou un mois; explosion de joie après une figure réussie à 3, 4 puis à 6... Conseils aux cerfvolistes admirateurs (du moins nous nous plaisons à le croire!...) Enthousiasme des spectateurs (30 dont 29 de passage...) deavant un crash syncro imprévu mais incompréhensiblement esthétique. Capture de deltanoviciens par les lignes des gros statiques, conflits de proximité à cause d'une sono hautement décibélique ou des quelques mètres de plage que condamne aux "Bronzos inertus" notre pratique (60 mètres sur 100 pour 6 cerfvolistes, c'est ce qu'il faut) Au fil des jours, les rencontres nocturnes s'éffilochent (les nuits sont fraiches!...)

Puis vient le temps de reprendre la route, les chaussures pleines de sable, de faire un best-of des plans des amis, de les mixer avec les siens; d'ébaucher de nouveaux projets. Encore quelques manifs post-saisonnières; histoire de bien s'assurer des tendances, d'emmener l'appareil photo que l'on a eu la flemme de trainer cet été. On imagine déjà l'hiver reposant...pourtant perfidement l'aiguille de la amchine brille au crépuscule de l'été indien...

Et oui, les vacances sont finies il est temps de reprendre le PC et la souris pour la réalisation des articles de notre bulletin d'information.

Docteur Delirium Tremens
Leader du team "AIRKRACH"

Josselin MILLECAMPS (c) 1996 Cerf-volant Club MIZTRAL