Back to index

ARMORED SAINT


Label : NTS



- Voir Armored Saint de retour, c'est une sacrée surprise! Alors même si ça n'est pas original comme question, pourquoi ce retour ?
On en a parlé entre nous car nos fans nous posaient sempiternellement cette question. L'idée a donc germé et comme Anthrax faisait un break tout comme moi au sein de Fates Warning, on a pu se revoir , passer du bon temps en semble et nous revoilà !

- Justement, on était rassurés à ton propos et celui de John Bush, mais qu'on fait les autres, particulièrement Gonzo ?
Il a formé Live After Death, qui a sorti un album en 97. Phil lui était dans un tri plus "hippie"!

- Joey, ta présence au sein de Fates Warning semble avoir enrichi ton jeu dans le groupe. Ressens tu cela aussi ?
Tout à fait ! J'ai appris beaucoup. Ce sont d'excellents musiciens et cela m'a aidé à améliorer mon jeu. C'est une bonne expérience.

- Penses tu justement être sous estimé ?
Je ne pense pas. Quand j'ai rejoint ce groupe, certains ont pu être surpris car mon jeu y est plus technique, mais pour autant, je n'étais pas un si mauvais musicien avant. Et puis, je ne suis toujours pas un musicien irréprochable non plus.

- La nouvelle de votre retour en surprend plus d'un. Et je pense que bon nombre se sont posés la question de savoir si le groupe pourrait retrouver l'aura d'antan. Et cet album le démontre bien car il apporte beaucoup de fraîcheur à une scène qui  se complait dans le classicisme. Comment expliques tu justement que ce soit un "vieux" groupe qui apporte cette fraîcheur ?
Pour être honnête, nous n'avons rien calculé. On a gardé notre attitude des débuts. C'est un retour à nos sources, tu vois. Toujours aussi heavy mais mélodique. Le temps passé a donné plus d'ampleur, plus de maturité à note musique. Mais rien n'a été prémédité. On joue avec notre cœur, notre attitude. Et quand tu es dans cet état d'esprit, cela sonne forcément meilleur.

- Cette réunion est elle votre priorité ou juste une carrière parallèle ?En clair Armored Saint redevient il prioritaire par rapport à Anthrax et Fates Warning?
On ne peut savoir de quoi est fait l'avenir ! John est toujours impliqué dans Anthrax; il part en tournée avec eux ce mardi. Et je suis toujours pour ma part dans Fates Warning. On est d'ailleurs en pleine élaboration du nouvel album. Mais qui sait ? Cette année est primordiale pour notre avenir; De toute façon, nous ne sommes pas à court de projets avec la sortie de titres inédits, de demos et de live, dont une vidéo live probablement. Donc, tu vois, on ne chôme pas.

- Je suppose que vous planifiez une tournée pour promouvoir cet album ?
On l'espère ! C'est pour cela que nous sommes en Europe en ce moment. On a juste quelques festivals pour l'instant mais on veut tourner en Europe. On va jouer à Wacken notamment. Rien n'est prévu chez vous mais Olivier (le boss de NTS) y travaille. On aura certainement un show à Paris. Pour le reste…
Tourner dépend de ta maison de disques; Or ici, il faut beaucoup d'argent pour tourner. C'est pour cela que notre carrière a plus été orienté vers les Etats Unis; Or, nos inspirations sont européennes et je crois que nous n'avons pas pu atteindre un certain seuil de popularité ici du fait du manque de promo, de tournées. On le sait, mais dans un groupe, tu ne peux pas toujours tout contrôler.

- Y a t'il une signification spéciale de ce titre "Revelation" ? Doit on le prendre pour une renaissance ?
En quelque sorte, même si cela n'est pas un concept. Cela parle plus de ces influences qui ont permis au groupe de grandir et de s'affirmer.

- Il est maintenant temps pour le groupe d'offrir à ses fans un vrai live album car "Saints will conquer" ne satisfait pas totalement…
J'en parlerais au groupe (rires!)Mais il nous faut plus de musique. Comme je t'ai dit, on pense plutôt à une vidéo. Mais, je vois ce que tu veux dire pour "Saints will conquer" (rires)

- Les 90's on tété voué au metal extrême. Penses tu que 2000 sera résolument heavy metal ?
Oh oui ! C'est un vrai retour en force. Ma musique est un cycle et je crois que c'est à notre tour maintenant!

- "Damaged" sonne de façon différente dans votre répertoire, sauf pour le refrain qui lui est typique. Est ce une nouvelle approche ?
C'est une idée de Jeff Duncan. C'est vrai que c'est un peu différent de ce qu'on fait d'habitude. C'est une sorte de "slow glow doomy song". Tu peux l'appréhender comme un tribute à nos influences telles Black Sabbath. C'est un bon titre, je crois.

- Tu es à la base de quasiment toutes les chansons. John est lui aux lyrics et on s'aperçoit que les morceaux de Jeff Duncan sont un peu différentes. Est-ce réellement important pour toi d'avoir la contribution des autres dans Armored Saint ou est elle superficielle ?
Non, non, c'est important pour moi. Je préfère écrire seul, c'est vrai. J'exploite mes idées moi même. C'est comme ça que le compose le mieux . Je sais jouer de la guitare aussi, même si la basse est plus naturelle pour moi. Je suis aussi batteur à mes heures perdues, même si je manque singulièrement de pratique. J'ai le groove en moi pour ça !j'ai appris la guitare pour composer; je peux également faire quelques solos, d'ailleurs, je fais les plus simples sur l'album, tu peux me reconnaître à ça  ! Ecoute le premier solo de "Damaged", "Control Issues ou "no me digas". Quant aux mélodies, c'est John qui fait tout, même si parfois, j'apporte une mélodie. John est fantastique quand il recherche une mélodie. Donc, autant lui laisser cette place !

- Quel a été votre feeling lors des premiers répétitions ? Etait-ce l'esprit de vos débuts ou une ambiance plutôt sérieuse ?
Un peu des deux, je pense. On fait du business. J'ai produit l'album, j'y ai mis mon argent perso et là , ça ne rigole plus, il faut faire quelque chose de qualité. Donc, c'est très professionnel mais à la fois, on s'est amusés ensemble et c'était très fun.

- Justement, produire seul, ça n'est pas évident d'avoir du recul ….
Oui, c'est dur; Ca reste plus facile quand je n'ai pas composé la chanson. C'est évident que ça me demande beaucoup d'efforts. mais objectivement, je pense avoir fait du bon boulot sur cet album.

- Un dernier mot ?
Merci beaucoup à tous ceux qui croit en nous et qui nous soutiennent depuis déjà pas mal d'années; On ne serait rien sans vous !
 
 

Return to the top of the page


lbocquet@nordnet.fr