FREEDOM CALL

Label : NTS

1 -  Chris, peux-tu nous dire comment t'est venu l'idée de créer Freedom Call?
Chris : Nous sommes tous dans le milieu musical depuis pas mal de temps et pour certains on se connaissait depuis nos débuts. Alors plus tard, j'ai eu l'idée de monter un nouveau groupe, sans savoir à priori si cela serait un groupe de reprises ou un groupe avec des compos originales. Alors, en 98 on s'est revus et ça a démarré.

2 - Quelles sont les principales influences du groupe ?
Chris : Oh, elles sont classiques. On a grandis avec des groupes comme Deep Purple, Led Zeppelin, Rainbow et ces groupes là font partie de mes influences majeures. Bien sur, on ne peut pas ignorer on plus l'importance qu'ont eu des groupes comme Helloween, Blind Guardian et tous les principaux géants du heavy metal tels Judas Priest, Iron Maiden. Pour ma part, j'y ajouterai d'autres influences car je suis ouvert à différents styles de musique comme le pop rock, des styles où les mélodies sont plus prononcées. L'album  est un mélange de tout ça, de nos influences metal et celles plus mélodiques.

3 - Pour la plupart des gens, le nom de votre groupe fait référence à …
Chris : Oui, oui, je sais, mais nous ignorions totalement qu'Angra avait intitulé un de ses EP comme cela.

- Oui, d'accord mais vocalement parlant, tu peux pas nier que ta voix ressemble à s'y méprendre à celle d'Andre sur certains passages?
Chris : C'est naturel (rires…). Je devrais plutôt aller à l'hôpital pour me faire opérer et changer cela. Je n'y peux absolument rien. C'est vraiment ma façon la plus naturelle de chanter.

- C'est juste une coïncidence alors?
Chris : Tout à fait.

4 - Tu as également été influencé parla musique classique. Mais quels sont les principaux compositeurs qui t'attirent?
Chris : Oui. Je dirais Bach. J'ai appris la guitare à l'age de 7 ans et j'ai commencé la musique classique avec du Bach. Ca n'était pas trop dur. Quand j'ai changé d'école, j'ai alors appris à jouer du piano et j'ai donc joué de plus en plus de musique classique. Bach a alors représenté pour moi "le plus commercial" des compositeurs.

- En fait, tu préfères ce style de musique classique, Bach, Vivaldi, … par rapport à des compositeurs comme Mussorgski?
Chris : Absolument, Mussorgski est pour moi trop progressif, trop sombre. Je n'aime pas ça. Je préfère faire de la musique avec ce côté plus léger et non de la musique progressive.

5 - Dan, tu es également le batteur de Gamma Ray. Comment arrives-tu à concilier ces deux groupes? N'est-ce pas trop difficile?
Dan : Oui (Rires)! C'est vrai que ça devient compliqué de gérer tout cela, les concerts. Mais bon, on y arrive alors tant que c'est possible…

- Souhaiterais-tu à l'avenir faire une tournée Gamma Ray / Freedom Call ?
Dan : Jamais! Je serais mort après le concert! Je pourrais assurer un ou deux shows comme cela mais pas une tournée complète, c'est beaucoup trop épuisant! Concilier les deux groupes, faire les tournées, etc,etc me demande déjà beaucoup de temps .

- Donc, tu ne dors jamais?
Dan : (Rires). Il y a de ça!

6 - Après cette tournée, avez-vous déjà envisagé le prochain album? Avez-vous déjà des idées de côté?
Chris : On y travaille
Dan : On a beaucoup d'idées ensemble. Quand le tour sera fini, on se réunira, on écrira les chansons, puis on ira en studio pour mettre tout ça en boite dès la fin de l'année.

- L'album sera dans la même veine que le premier?
Dan : Oui, oui
Chris : Bien sur mais comme on aura pris de l'expérience à travers la production du premier album et la tournée actuelle, il y aura quelques différences.
Dan : Oui, mais le style sera le même.

7 - Dan, quand tu composes ou quand tu trouves des idées, comment fais-tu pour savoir que telle ou telle conviendra le mieux à Freedom Call ou à Gamma Ray?

Dan : D'abord, j'écris mes chansons pour Freedom Call et pas pour Gamma Ray. D'autant plus que dans Gamma Ray, c'est Kai Hansen qui est le principal compositeur. Après, c'est vrai que tous dans le groupe on apporte des idées, des petits changements mais il n'y a aucune volonté ou pression pour écrire des titres complets. M ais si d'aventure, je composais une chanson qui conviendrais mieux au style de Gamma Ray, alors sans hésitation, je la proposerais à Gamma Ray.

- De ce fait, c'est moins difficile pour toi de composer car tu te consacres quasiment exclusivement à créer nu répertoire pour Freedom Call ?
Dan : C'est tout à fait ça!

 8 -  C'est la première fois que vous jouez en France? N'avez-vous pas d'autres concerts à votre actif?
Chris : Non, pour Freedom Call, c'est la première fois que l'on vient ici .
Dan : Et de plus, c'est la première fois que l'on joue live. On a fait juste un concert pour nous tester et voir comment on était sur scène.
Chris : Oh oui, et ça a été riche d'enseignements! (Rires)

9 - Ressentez-vous plus de pression qu'à l'ordinaire?
Dan & Chris : non!
Chris : Non, c'est quelque chose de fantastique pour nous. Je l'ai espéré pendant tant de temps. C'est sur que l'adrénaline monte avant de joueur et ça nous rend encore plus dingue. Mais c'est cool car tout le monde sait ce qu'il a à faire, donc il n'y a aucun problème.

 10 - La pochette de l'album est superbe. Quel en est le concept?
Chris : Elle résume le conte de fées. C'est la fin du voyage pour l'enfant qui y est présenté. Il arrive au paradis même s'il n'est encore qu'au début de l'escalier qui va l'y mener. C'est l'éternel dilemme entre le bien et le mal. En arrivant au pays des rêves, il y a un choix à faire. Ce pays est plein de lumières attrayantes, …C'est une belle peinture. C'est le boss de la maison de disques qui nous l'a montrée. On l'a trouvée magnifique et on l'a prise.

 11 - Chris, tu as commencé par la guitare à 7 ans. Ensuite, tu es devenu chanteur; As-tu également pris des cours?
Chris : oui, bien sur, pendant à peu près 4 ans, j'ai suivi des cours, j'ai appris les techniques qui sont indispensables quand tu fais  130 concerts par an comme c'est le cas avec mon groupe de reprises.

- Donc, tu ne prends pas plus de précautions qu'il ne faut pour préserver ta voix?
Chris : Non, je te dis, je ne me crée pas plus de problèmes que je n'en ait. Tu sais, tout cela vient de là (il pointe sa tête). Si tu ne te sens pas bien mentalement, cela se ressent sur ta voix. Si tu n'as pas assez confiance, tu te fragilises également.

12 - Dan, ton style de jeu change quelque peu par rapport à Gamma Ray…
Dan : tu trouves vraiment!

- Oui, car dans Freedom Call, tu sembles diversifier plus ton jeu. Dans Gamma Ray, c'est surtout des tempos rapides avec de la double grosse caisse.
Dan : Dans ce sens là, c'est vrai, tu as raison. Je m'éclate bien dans Gamma Ray, mais Freedom Call m'offre également la possibilité d'explorer d'autres horizons. Néanmoins, pour rassurer tout le monde, mon jeu reste aussi puissant dans les deux groupes.

13 - OK! Alors un dernier mot!
Merci à tout le monde et à la France pour nous permettre de tourner ici.

 Return to the top of the page

lbocquet@nordnet.fr