Back to index

LUCRETIA


Web site : http://www.infomusique.com/brennus - http://www.musearecords.com/ -http ://www.id-net.fr/musea

E Mail : Brennus.hardrock@wanadoo.fr


1 - Quelle est l'histoire du groupe ?

Le groupe s'est formé en 97. Nous avions alors une formation avec 5 membres (chant/basse/ batterie et 2 guitares) basée sur les Mureaux dans les Hyvelines. Nous avons enregistré une démo 4 titres, l'année de notre formation, qui nous a permis de décrocher une distribution chez BRENNUS. Nous avons donc enregistré notre premier album (8 titres) en 1998. Un changement de lin-up s'est effectué à la fin de l'enregistrement, Lucretia est alors restée sans guitariste quelques mois (sniff...).
Après plusieurs tentatives avec d'autres guitaristes aussi bon les uns que les autres nous avons rencontré Patrick à travers le groupe SCARVE. Nous sommes aujourd'hui 4.

2 - Lucretia arrive en plein renouveau du hard français mélodique. Des places sont à prendre dans ce créneau. Quels sont vos principaux espoirs ?
Je ne sais pas si des places sont à prendre mais il est vrai qu'un groupe comme Headline commence à bien s'imposer en France. En ce qui nous concerne nous essayons de donner le meilleur de nous même sur scène et en studio.

3 - L'influence d'Helloween est semble t'il très présente chez vous. Ce groupe vous a t'il beaucoup marqué ? Quelles sont vos autres influences ?
Bien sur que ce groupe nous a influencé ceci dit LUCRETIA reste attentif et ouvert aux autres productions actuelles (Angra, Dream Theater...) et puise également son inspiration aussi bien dans le Death que dans les racines du rock. Ceci dit,  je pense que pour le prochain album notre style sera un peu plus étoffé et 'moderne'.

4 - Il y a peu, les groupes mélodiques n'étaient pas légions. L'émergence de nouveaux groupes : Dream Child, Headline, Manigance, Dyslesia, Far'n'High ou
Muren entraine une émulation. Pensez vous pouvoir créer un mouvement aussi fort que celui des 80's.
L'avenir nous le dira... en tous les cas l'émergence de groupes mélodiques est très positive pour tout le monde.

5 - Quelle importance attachez vous à vos textes ?
Il est clair que puissance et mélodie sont les fers de lance du métal mais les textes peuvent tout aussi bien aider à en matérialiser l'ambiance. Les paroles peuvent (pour ceux qui veulent bien si pencher...) donner un autre regard sur nos compositions.  Personnellement je dois bien m'impliquer au niveau du sens de ce que je chante pour faire ressortir les émotions ou idées souhaitées.

6 - Dans Lucretia, on remarque surtout un chant de bonne qualité. Cela est il le fruit d'un travail personnel ou cours intensif ?
Merci... il est évident que c'est un travail de longue haleine (au 2 sens du terme !!!),  ça fait à peut près 3 ans que je travaille plus intensément "la technique métal" avec un coach vocal (Joël-Henri CINNA)  sur Paris et également le chant en général au conservatoire des Mureaux (avec Michel Bernard). Ceci dit comme tout musicien (car la voix est un instrument à part entière... pour ceux qui n'en sont pas persuader !) l'investissement personnel est primordial.

7 - A ce propos, pensez vous que les cours de musique sont indispensables si l'on veut faire carrière ?
 Par rapport au style, il est évident qu'un minimum de culture musicale et instrumentale vont de paire (sans pour autant tomber dans le démonstratif). Concernant les cours de musique, libre à soi d'en tirer ce que l'on en attend.  Je pense que les cours ne suffisent pas à eux même pour "faire carrière", nombreux artistes connus en sont la preuve...

8 - Je suppose que vous avez maintenant à coeur de défendre l'album sur scène . non ?
Bien sûr ! Le métal a toujours été une musique très scénique, reste à trouver les lieux et les dates. Voici d'ailleurs nos dernières :
- BOURGES (Le Progrès) (29/01),
- PARIS (Gibus) (06/02),
- MEULAN (Les 3 B) (20/02),
- PARIS (Club Dunois) (26/02),
- CAMBRAI (L'Eclipse) (10/03),
- AMIENS (La Lune des Pirates) (11/03).
.... et la prochaine sera à VERSAILLE (Université) (29/04) en attendant d'autres confirmations de dates.

9 - comment allez vous vous y prendre ?
 De la sueur, des décibels et  surtout un plaisir partagé avec le public ...

10 - Vos souhaits pour 2000
Beaucoup de concerts (en particulier vers chez vous à Lille car la scène métal est y réputée) et que tout se passe pour le mieux pour notre 2ème album (enregistrement 1ère quinzaine de mai)

Return to the top of the page 
lbocquet@nordnet.fr