Web : http://www.metalium.de -
 

1 - Salut Lars, alors comment est né ce projet de super-groupe?
On est trois allemands dans le groupe. Et on est du côté de Hambourg. L'idée de monter un groupe ensemble a germé et on a bossé sur ce projet pendant 3 ans. On a défini le concept. De mon côté, je travaille pour une boite de promo : Monster productions et on s'est occupé de la tournée American Rock live en 1998 qui réunissait Cris et Mike. On s'est donc rencontré , on a pas mal discuté ensemble  et comme on s'entendait plutôt bien , on a gardé le contact; On a ensuite trouvé Henning, le chanteur. On a rapidement fait 3 chansons sortis en demo et on a démarché les labels. Peu de temps après, on avait un contrat en poche et c'était parti!

2 - Quand tu as rencontré Cris et Mike, qu'as-tu pensé ?
Que c'était des musiciens hors pair ! J'ai été impressionné par le jeu de ces gars-là! On est de du même age sensiblement, on a les mêmes influences, on croit aux mêmes choses, on a les mêmes valeurs; on s'est trouvé sur la même longueur d'onde.  Il y avait entre nous un feeling naturel tu vois.

3 - Savais-tu déjà, inconsciemment ou non, que ces musiciens feraient partie de ton groupe ?
Non! Non! Pas du tout! Tu sais, j'ai beaucoup de travail notamment avec la maison de disques, les studios. Rien n'était préétablie. Tout est venu comme ça.

4 - Que représente Metalium? Un projet sans lendemain ou un vrai groupe ?
Ce disque est le chapitre  Un. Cet album doit permettre de nous révéler au grand jour. Il devrait donc y avoir une suite car comme je te le disais, on se trouve sur la même longueur d'onde. dOnc, il ne faut pas appréhender Metalium comme le projet d'une personne mais comme un groupe, un vrai. Personne dans le groupe n'a d'obligations extérieures, si ce n'est Cris avec Savatage. Mais leur denier album remonte à déjà 3 ans. Ce laps de temps nous a permis de bien bosser et on sait qu'il nous reste encore une bonne année avant que Savatage ne se remette au boulot. Donc, tu vois, c'est tranquille, on a le temps de voir venir les choses et de bien bosser.

5 - Pourtant, un groupe composé à 2/5 d'Américains et 3/5 d'Allemands ne doit pas faciliter les choses pour les répètes et les prévisions d'albums, de tournées?
Non! Pas du tout! Comme je te l'ai dit, nous n'avons pas d'obligations et Savatage ne donne que très peu de concerts. On est sur ce projet depuis déjà 3 ans sans qu'il n'y ait eu de problème.

6 - A propos de l'enregistrement de l'album, de son élaboration, peux-tu nous en dire plus?
On était basé à Hambourg. On a loué un appartement tous ensemble. On vivait donc sous le même toit et on a alors commencé la phase d'écriture que ce soit pour les paroles et la musique. C'est donc bien là un vrai travail de groupe tu vois! Ensuite, on a passé 10 semaines pour l'enregistrement, le mix et le mastering compris.

- Etait-ce suffisant ?
Oh oui! On a réussi à sauvegarder l'esprit qui régnait entre nous à cette période. Quand tu passes trop de temps en studio, tu tues la spontanéité, tu perds le fil , le feeling. Là, on a gardé toute notre fraîcheur musicale./ Le résultat est de ce fait plus pur . Non, c'est très bien ainsi!

7 - Et vous n'avez rencontré aucun problème de quelque nature que ce soit durant l'enregistrement ?
Non! Nous sommes tous des professionnels. Chacun connaissait son boulot. On a travaillé dans deux studios différents. Pour ma part, je m'occupais de produire les vocaux alors que Cris s'occupait des guitares. Et quand on a réuni le tout lors du mix, on a pu chacun apprécier le travail de l'autre. C'était très intéressant. C'est super car on sentait que ce disque allait tuer. Le reste n'a fait que nous le confirmer. Dans le groupe, tout le monde partageait les mêmes influences, on avait les mêmes racines, si je puis dire.

8 - Henning est présenté comme l'un des meilleurs chanteurs allemands apparus ces 01 dernières années. Tu as pu l'apprécier en répétitions, lors de l'écriture mais quelles furent tes impressions lorsque tu l'as entendu en studio ?
Rectificatif : pas comme l'un des meilleurs mais le meilleur! Je vais te dire une chose. Quand Cris l'a entendu pour la première fois, il a dit : "Ce gars-là sera une star! " il a un sacré talent. Il est très doué, très droit. Maintenant, sa tâche est de convaincre en live sur la tournée d'octobre en support de Primal Fear.

9 - Sa voix sur disque oscille entre Rob Halford (Judas) et Ralf Scheepers (Gamma Ray, primal Fear). Mais il semble être influencé par d'autres chanteurs. Lesquels ?
Assurément : Bruce Dickinson! Au départ, son number one était Freddie Mercury mais il est désormais passé au second plan derrière Bruce Dickinson.

- Il doit être ravi de le voir revenir dans Maiden ?
On l'est tous dans le groupe! On devrait sans doute être présent lors de leur tournée car aucun d'entre nous ne voudrait rater ça!

10 - Quand vous avez commencé l'écriture de l'album, pensais-tu que vous étiez en train de faire un album qui serait définitivement le meilleur depuis le "Painkiller" de Judas en 90?
(…) On savait qu'on avait une certaine force en nous et entre nous. On a écrit l'album en 2 semaines. C'était une phase très intéressante. On était convaincu que c'était fort. On ne savait rien de définitif mais on pressentait qu'il se passait quelque chose. Tu sais, on a rien inventé et on n'a pas la prétention de vouloir révolutionner la musique metal. On est un groupe de Heavy metal. L'avantage, c'est que nous ne sommes pas à 100% allemands ou à 100 % américains mais à 50 % des deux et ça c'est bien. On n'est pas un nouveau Gamma Ray ni un autre Testament ou Megadeth. Par contre, on s'est servis de ces influences pour construire notre musique, notre groupe, élaborer notre concept.

 - Cela se ressent notamment du point de vue de la batterie qui ne sonne pas à l'allemande….
Effectivement. Mike est un très bon batteur. Il est plus vieux que nous, avec ses 40 ans. C'est sur qu'il joue différemment par rapport au standard allemand. Le problème, c'est que Mike est revenu très fatigué de sa tournée avec Roland Grapow. En, plus, il était en proie à des problèmes personnels, voire psychologiques . Je n'en dis pas plus car cela ne nous concerne absolument pas. Mais quoiqu'il en soit, il n'allait pas bien. On avait des concerts prévus en Belgique plus une apparition à un festival et là, il nous a très déçu car il n'est pas venu, ce qui nous a obligé d'annuler une date et de se débrouiller pour assurer les autres! Ca n'est pas très professionnel de sa part , mais u ses problèmes, on peut comprendre. Mike n'est pas à proprement parler un batteur live, c'est avant tout un musicien de studio. Depuis, Cris a fait appel à son meilleur ami, John Osbourne, avec qui il jouait dans Dr. Butcher.  Il n'y a avec lui aucune différence d'un point de vue technique avec Mike. Ils sont du même niveau. Lors d'un concert, il est arrivé, nous étions sans batteur. Il a demandé le CD, a écouté les titres et puis, on s'est retrouvé sur scène et il a assuré tout le show comme s'il était avec nous depuis le début! On est exactement sur la même longueur d'onde. il a le même âge que nous et comme c'est le meilleur ami de Cris, c'est parfait!

11 - Tu parlais tout à l'heure d'une tournée. Peux-tu éclaircir tes propos ?
Oui, on va jouer avec Primal Fear. Nous sommes les guests sur cette tournée. Le groupe qui ouvre est Sinergy. Il est composé de membres de Dimmu Borgir, d'In Flames, ..On est très excité pour cette tournée car l'album est sorti depuis 3 jours en Europe, sauf pour la France et les réactions sont très bonnes. Matt Sinner, le guitariste de Primal Fear est un de mes amis. L'émulation sur scène sera très profitable.

12 - Et pour la France ?
On a deux dates en octobre : le 5 et 6 , respectivement à Paris et Lyon. Le tour est d'ores et déjà booké donc il ne devrait pas y avoir plus de shows en France. Peut-être la prochaine fois…

13 On assiste depuis peu à un retour en force du Heavy metal traditionnel avec l'apparition de nouveaux groupe comme Hammerfall ou le retour des dinosaures comme Judas et Maiden. Par rapport aux nouveaux groupes, votre album sonne 100 fois plus heavy, plus puisant, plus mélodique, bref, plus…tout que vos "concurrents". Comment l'expliques-tu?
D'abord, je dirais…C'est dur de parler des autres groupes car la comparaison n'est pas forcément possible, car nos styles sont différents. C'est vrai que le chanteur d'Hammerfall est beaucoup moins puissant que le notre. Mais Hammerfall s'y connaît comme personne pour composer de bonnes chansons. Je crois que cette différence vient de sessions d'enregistrement où nous étions plus "méchant", plus "sauvage". Et Cris a accompli un travail dément sur les guitares qui sonnent très heavy. Maintenant, cela ne signifie pas  pour autant que nous aurons un succès plus grands  qu'Hammerfall. On a peut-être exprimé plsu notre motivation lros de cet enregistrement.

14 - Ne penses-tu pas que trop de groupes perdent leur force en incluant des touches trop progressives
Si tu écoutes attentivement notre album, tu peux trouver des éléments progressifs. Mais on est resté très heavy, on a su garder un rythme d'ensemble soutenu. Je crois que c'est juste la façon dont tu le fais les choses qui diffère.

- Tu aimes donc les groupes de metal progressif?
Non, je dois dire que ce n'est pas ce que je préfère!

15 - Une dernière question, lors de l'enregistrement, avez-vous utilisé des samplers, notamment pour la batterie ?
Non! Pour la batterie, nous disposions d'un nouveau Kit qui sonnait très bien. Le son était géant. On a parfois et sur certains titres ajouté des effets sur la basse ou le chant. Mais pas de samplers.


 Return to the top of the page


lbocquet@nordnet.fr