logo ligne
oeil New..new..NEW..clicquez sur la vignette: Oeil.
Vous aurez plus de détails sur la race d'âne.

RACES et TYPES d'ÂNES en FRANCE

Sept Races seulement, sont actuellement, RECONNUES (au 31 déc 2003). par le ministère de l'Agriculture.
et les Haras-Nationaux.
Coordonnées:
Direction des Connaissances(SIRE):
Les Haras Nationaux: BP3 -19230- Arnac Pompadour Cédex-
Tél 08 11 90 21 31-Fax:05 55 73 94 83-
mail : info@haras-nationaux.fr
Site web: site web: www.haras-nationaux.fr

Remerciements à la direction de la Filière des Haras Nationaux pour les textes et chiffres des immatriculations ou des races reconnues ou des équidés d'origine non constatée. et aussi des associations de race citées.(NDLR de l'ânemestre-Copyright:www.anespicardie.com-2006


LE BAUDET DU POITOU


page d'extension en cours oeilHI-HAN !>

C'est la plus ancienne race reconnue (1884).L'origine de cette reconnaissance est toujours un mystére.C'est la plus ancienne des races..La couleur de la robe (on parle de robe chez les chevaux et les ânes et non de couleur..!);
donc,la robe est bai brun.La fourrure est faite de poils épais et longs,(c'est le seul âne à poils longsl).la taille varie de 1,55m pour le mâle à 1,35m pourla femelle.


ORIGINES:
L'âne paraît avoir pour berceau d'origine l'Afrique du Nord ouest.De nombreux peuples du proche orient l'ont connu et domestiqué depuis longtemps, et les différentes invasions l'ont amené trés tôt en Europe ou il s'est surtout développé dans les pays méridionaux.Le baudet du Poitou semble avoir fait son apparition des le x éme siècle en France. A l'époque plusieurs écrits font déja état de la pratique de l'hybridation mulassière.La production de mules à partir de juments,dites mulassières et d'ânes a permis à cette dernière espèce de se développer. L'industrie mulassière fut surtout florissante au XIII éme puis au XVIII éle siècle,et le baudet du Poitou fut largement expoorté dabns de nombreux pays(Amérique, pays méditerranéens)avant de voir ses débouchés intérieurs et extérieurs disparaître rapidement depuis 1950.
Effectifs en 1999:

- naissances en 1999-276 ânesses Baudet du Poitou saillies en 1999-
66 mâles Poitou en activité en 1999.-115 éleveurs en 1999-

Effectifs en 2004:
  • 141 immatriculation (153 en2003) soit 17% du total des ânes de race.
  • 344 ânesses baudet du poitou saillies (259 en 2003).
  • 81 baudets en activité en 2004.(70 en 2003).
  • 169 éleveurs (166 en 2003).
Ane du PoitouPOITOU
poitou10 salon260Mule Poitevine salon
UPRA-Association des races mulassières du Poitou
BP 237-210 avenue de la Venise Verte
79007 NIORT Cédex-Tél:05 49 35 22 68 - 06 30 70 86 07
Fax: 05 49 09 72 39 - E-mail:upra.mulassieres_du_poitou1@tiscali.fr
Effectifs pour les races mulassières:
  • 44 sujets en 1977...
  • 144 éleveurs en 2002.
  • 133 naissances en 2001.
  • 287 ânesses Baudet du Poitou saillies en 2002/
  • 67 mâles Poitou en activité en 2002.

L'ÂNE GRAND NOIR DU BERRY

Ane du Berryoeil autres Détails.sur la race....?CLIC !

Cette race est reconnue depuis 1994.Cette race était utilisée pour tirer les péniches, pour les travaux agricoles et aussi le travail de la vigne.
Le mâle commence à 1.35 met la femelle à 1.30 m.La robe est bai-unie,plus ou moins fonçée.
Pas de croix de St André,ni de zébrures aux membres.
ORIGINES;
Les noms des lieux, comme " Asnières " fréquents pour les lieux-dits en Berry et dans toute la région centre, témoignent de l'importance des ânes dans cette province depuis plusieurs siècles. Dans un pays de bocages,aux nombreuses petites exploitations.L'âne était l'animal de trait par excellence du petit paysan. pour le travail des champs et des vignes,pour le halage des péniches sur le canal du Berry,le choix des animaux s'est orienté au cours des décennies vers une sélection d'ânes grands,forts mais restant vifs, courageux, et dociles.Certaines sources bibliographiques font mention d'un apport d'ânes en provenance d'Algérie, vers les années 1850, suite à a conquête de celle-ci. Mais, en fait,en dehors de tout contrôle officiel, il est bien délicat de conbnaître les origines de la race.
A partir de 1870, de nombreux paysans berrichons, hier simples journaliers, accédent à la propriété.En Boischaut particulièrement, pays bocagé de la province aux nombreuses petites exploitations,l'âne devient alors l'animal de trait par excellence. Pour le travail des champs et des vignes,pour le halagedes péniches sur le canal du berry. Le choix s'est orienté, au cours des décénnies, vers une sélection d'ânes grands,forts, mais restant vifs,courageux, et dociles. Lignières, vers 1900 était devenu le centre de maquignonnage de l'âne, en Berry.Depuis 1994 ,année de reconnaissance officielle;on considère kes cantons du Cher et de l'Indre avoisinant cette petite ville comme le berceau de la race.

Effectifs en 1999:
  • 74 naissances en 1999-.
  • 129 ânesses saillies (AGNB).
  • 18 Mâles AGNB en 1999.
  • 65 éleveurs en 1999.


Effectifs 2004:
  • 75 immatriculations enregistrées en 2004,(60 en 2003) soit 10% du total des ânes de race.
  • 130 ânesses saillies e, 2004 (132 en 2003).
  • 25 baudets âne grand noir de Berry en activité en 2004 ,(22 en 2003).
  • 79 éleveurs en 2004 ,(77 en 2003).
  • Ane du BerryBERRY

    L'ÂNE DE PROVENCE

    page d'extension en construction oeilCLIC !

    Race reconnue en 1995.
    Origines:
    Origine du Midi,la Provence, le pays d'Alphonse Daudet et des moulins.Il accompagnait les troupeaux de moutons, et portait les charges des bergers.De petite taille:1.30m maxi pour le mâle et 1.20 m pour la femelle. Robe grise claire, avec croix de St andré noire, et zébrures aux membres marquées.(Etalons Disponibles au Haras-National d'Uzés).

    Les écrits les plus anciens montrant l'importance des ânes dans le système d'éklevage OVIN datent du XVème siècle. Ce systéme était basé sur la transhumance entre la Basse-Provence, des Alpess et du Dauphiné. Durantr prés de 5 siècles,ils ont été les acteurs essentiels de la transhumance des moutons en portant, grâce à des bâts adaptés, le matériel,le matériel,la nourriture des bergers, le sel pour les brebis, et même les agnaux nés en chemin,les bergersont ainsi sélectionné un âne disposant d'une ossature solide pour porter les lourdes charges, d'un tempérament docile avec de bons membres pour parcourir les drailles.

    L'utilisation du chemin de fer puis des camions a réduit considérablement leur rôle. de ce fait, l'effectif asin agricolke recencé dans es départements provençaux(Bouches du Rhône, Var,Vaucluse, Alpes de Haute-Provence) qui s'élevait à environ 13000 têtes à la din di 19éme siècle est passé à 2000 en 1956 , puis seulement à 330 en 1993.

    Effectifs en 2001:
    • 73 naissances en 2001.
    • 140 ânesses de Provence saillies en 2002.
    • 31 baudets âne de Provence en activité en 2002.
    • 54 éleveurs en 2002.
    Effectifs en 2004:
      97 immatriculations en 2004(78 en 2003)soit 13% de la totalité des ânes de race.
    • 157 ânesses de Provence saillies en 20004(181 en 2003)
    • 33 baudets de Provence en activité en 2004 (29 en 2003).
    • 51 éleveurs en 2004 (28 en 2003).


    Anes de ProvencePROVENCE
    salon salon

    L'ÂNE COTENTIN

    page d'extension détailsoeilAutres Détails..sur la race?.HI-HAN !
    Cette race est reconnue depuis 1997. Utilisée pour le transport du lait et travaux agricoles.Taille de 1.35m au maxi pour le mâle à 1.30m pour la femelle. Robe grise souris ,cendrée, tourterelle, ou bleutée. Croix de St André noire , zébrures ou pas sur les membres.

    Origine:
    L'introduction des ânes dans la Manche paraît remonter à une époque relativement ancienne,des recherches aux archives départementales ont permis de prouver qu'il existait déjà des ânes dans le département vers le milieu du 16 ème siècle;voire avant puisque certaines communes de Basse Normandie rappellent la présence de l'âne dans le toponyme qui les désigne: Asnières en Bessin,Asnelles etc..
    La reconnaissance est officielle depuis 1997.

    Zone d'élevage:
    L'âne Cotentin était principalement concentré sur le Nord Cotentin. Aux foires de LESSAY et de GAVRAY dans la Manche, il se vendait, avant guerre, entre 300 et 400 ânes qui partaient vers les autres régions de France,voire à l'étranger. Depuis le début du siècle, c'est le département qui compte l'effectif asin le plus important de France. Ce n'est pas par hazardsi aujourd'hui, les ânes Cotentin sont représentés dans plus de la moitié des départements Français.

    Effectifs fin 1999:
    • 61 naissances en 1999.
    • 185 ânesses saillies en 1999.
    • 35 mâles ânes Cotentin en activité en 1999.
    • 105 éleveurs en 1999.

    Effectifs Fin 2005:
    • 191 immatriculations enregistrées en 2004 ( 117 en 2000- 142 en 2001- 172 en 2002 -188 en 2003). soit 23 % du total des immatriculations d'ânes de race.
    • 340 ânesses Cotentin saillies en 2004( 356en 2003).
    • 65 baudets Cotentin en activité en 2004.(65 en 2003).
    • 205 éleveurs en 2004.(219 en 2003).

    Association de l'ÂNE COTENTIN
    48 impasse docteur schweitzer
    Président: Mr Georges Roland 50000-Saint Lô-Tél:02 33 55 77 3423 19
    Fax: 02 33 55 78 63.
    -Courriel: asso.ane.cotentin@wanadoo.fr

    Ane du CotentinCOTENTIN

    L'ÂNE NORMAND

    Normand oeilHI-HAN!

    Race, de moyenne taille,surtout utilisée en Normandie,pour les petits travaux agricoles :transport de lait,des pommes, .De petite taille:1.m10à 1.m 25.La robe est obligatoirement bai ou bai brun avec bande cruciale, raie de mulet, avec ou sans zébrures sur les membres. Les robes grises ne sont pas admises. (Des étalons se trouvent au Haras du Pin).

    ORIGINES:
    L'âne Normand était utilisé pour le transport du lait en Normandie où dominait la production laitière.
    C'était à 'époque son titre de noblesse.
    Dans les petites exploitations agricoles,nombreuses dans le pays au début de XXéme siècle, le paysan équipait son âne d'un bât chargé de bidons pour aller traire les vaches dans leschamps, (traite en mains).L'âne pouvait porter une chgarge équivalente à son poids (en moyenne: 180 kgs).
    Il était également utilisé pour les travaux de maraîchage et dansles fêtes du village. L'âne était roi.
    Le pays comptait fin du XIX éme siècle: 40000 ânes selon des études agricoles de l'époque.

    Les Effectifs:
    • 81 immatriculations en 2004 (75 en 2003).soit 11% du total des ânes.
    • 152 ânesses Normandes saillies en 2004(144 en 2003).
    • 40 baudets Normands en activité en 2004 (41 en 2003).
    • 61 éleveurs en 2004 (73 ezn 2003).

    L'âne Normand a été reconnu par le Ministére de l'Agriculture en 1997.
    Association de l'ÂNE NORMAND
    Siège Social:Pôle le Pin-61310-LePin-au-Haras-Cidex 1703
    Tél: 02 33 12 16 12 - Fax:02 33 26 05 13- Télécopie: 02 33 36 14 12 -Présidente:Mme Claudine Jamoteau.:Tél/Fax:02 33 26 05 11
    Ane NormandNORMAND

     page d'extension  en constructionoeilCLIC !

    L'ÂNE DES PYRÉNÉES


    Il y a une dizaine d'années, quelques passionnés se sont inquiétés de la disparition de ces deux races ( Les ânes des pyrénées et mes mulets des pyrénées)
    Appréciés pour leur taille et leur caractère, nombre d'entre eux étaient achetés sur les foires pyrénéennes et emmenés dans d'autres régions.
    Fondée en 1994, l'Association a pris son essor en 1995 avec l'appui d'un lycée agricole(l'institut Saint Christophe de Masseube,son premier objectif était defaire reconnaître officiellement par le ministére de l'Agricultur la race asine des Pyrénées. Cette reconnaissance date d'août 1997.

    La commission " élevage " a rédigé un standard dans un esprit fédérateur en collaboration avec les Haras Nationaux et le Conservatoire de Biologie Régioinale Misi-Pyrénées.
    La valorisation de l'âne des Pyrénées passe actuellement par le tourisme(randonnées avec bât ,attelage), mais d'autres pistes sont actuellement explorées: débrousaillage, animal pédagogique,production lait d'ânesse,etc..
    Petites tailles: 1m20 à 1m35-Grandes tailles:1m35.

    L'âne des pyrénées a pour berceau d'origine:
    - Le Nord-Est de l'Espagne (généralité de Catalogne) où il est appelé CATALAN et toujours en vue de sa production mulassière.
    - Le Sud et Sud-Ouest de la France(ancienne province de la Gascogne et chaine des Pyrénées ,devenues le département de la Gironde pour partie, les départements des Landes, des Pyrénées Atlantiques, des Hautes-Pyrénées, de la Haute-Garonne, de l'Ariège, du Lot-et-Garonnne, la Garonnee, du Gers, de l'Aude et des Pyrénées Orientales, où il est parfois appelé GASCON,sélectionné sous un format plus réduit en vue de son aptitude au bâtage. Etant donnée la trés grande étendue de son berceau d'origine, la variété des biotopes et d'utilisations, une multitude de types ont pu être identifiés par le passé.
    • -Exemples en Espagne :type de Vie et d'Urgell, etc..
    • -Exemples en France: Type Lourdais,Tarbais, de Tournay, du Béarn, de Balagué etc..


    Les Effectifs:
    L'âne des pyrénées a été menacé, comme toutes les races d'ânes, par la mécanisation agricole.
    Cependant, le relief escarpé de nos montagnes fait que son élevage et son utilisation ont été maintenus jusqu'à l'heure actuelle dans des secteurs ou la circulation routière est impossible.Il profite maintenant du regain d'intérêt du public, et ses effectifs sont stabilisés, voire en légère augrmentation grâce aux efforts d'une poignée de passionnés.
    Effectifs:
    Dernier chiffres de 2004, émis par les HN:
    • 45 immatriculations naissances enregistrées en 2004(45 en 2000 - 41 en 2001 - 66 en 2002 - 68 en 2003- 45 en 2004), soit 6% de total des ânes de race.
    • 230 immatriculations d'ânesses en 2004(126 en 2003).
    • 30 baudets en activité en 2004(23 en 2003).
    • 59 éleveurs (éleveur: personne ayant au moins une jument mise à a reproduction , pour produire dans la race).(57 en 2003).


    font color=darkred> Sigle officiel:ANEAMP
    Association Nationale des Eleveurs d'Ânes et Mulets des Pyrénées
    Chez le Président: Thierry Rabier
    64400 ESTOS-Tel: 05 59 39 22 50

    Tél: 05 59 39 22 50 Mail: rabier.estos@free.fr

    Site web: http://www.equipyrene.net

    ane pyreneesPYRENEES

    oeilCLIC !

    L'ÂNE du BOURBONNAIS


    Origines:
    Au coeur du Bourbonnais, à Meilliers,arrondissement de Moulins et canton de Souvigny, l'âne est identifié dans l'église St Julien , édifice roman datant du début du 12 ème siècle. Il est représenté sur une frise où entrelacs et animaux décrent les corbeilles.A droite on voit un lion jouanr de la vieille et un âne jouant de la harpe. Pour le professeur Théret, cité par F Splinder: l'âne est un réactif de la pauvreté. l'âne peut être considéré comme le cheval du pauvre. c'est en effet dans la structure sociale de la population agricole que l'on peut trouver une explication de la répartition de l'âne telle qu'elle apparait sur les caretes de 1862,1892,1929 démontrant l'implantation d'une forte population asine dans le département de l'Allier. Cette 7 éme race, vient d'être reconnue tout récemment en Octobre 2002.Jadis, l'âne était le principal outil du métayer et fermier pour tous les travaux agraires, dans cette région du Bourbonnais.
    La taille est moyenne(1,18m à 1,35m.).La robe est bai à bai foncé,nuance chocolat,possédant comme les gris une bande noire cruciale dite :croix de St André.
    En 2002,:197 sujets de pure race sont référencés au stud-book de la race.
    A la fin du 19éme siècle il y eu jusqu'à 7700 sujets.L'Association, dynamique des Ânes du Bourbonnais, basée à BRAIZE(03), a obtenu enfin sa reconnaissance officielle des Haras-Nationaux.
    Actuellement,c'est surtout un animal de loisirs : attelé ou bâté:c'est le compagnon parfait des randonneurs pédestres.Chaque année:le petit village de BRAIZE(03) organise,le dernier dimanche d'Août, une grand fête de l'âne.

    Association Française de l'âne Bourbonnais.
    Maison de l'âne - BEAUREGARD-03360 - BRAIZE.
    Tél:Présidente:01 34 66 67 44- Fax :01 34 66 62 22
    e-mail: ane-bourbonnai@wanadoo.fr Un site web:http//ane.bourbonnais.free.fr

    Effectifs enfin 2002(année de la reconnaissance).:
    • 26 mâles dont 19 aptes à la reproduction.
    • 4 hongres.
    • 80 femelles.
    • 21 jeunes mâles.
    • 66 jeunes femelles.
    • Total:197 sujets.(immatriculés et répertoriés).

    Effectifs en fin 2004 (Haras Nationaux)
    • 13 immatriculations enregistrées en 2004 (12 en 2003).
    • 22 ânesses âne bourbonnais saillies en 2004 (23 en 2003).
    • 14 baudets âne Bourbonnais en activité en 2004(14 en 2003).
    • 14 éleveurs en 2004 (18 en 2003).

    Race reconnue


    en Octobre 2002

    salon276 salon279

    Des Etalons de ces raçes, subsistent,pour la monte( mais, en petit nombre);plus, des étalons asinus privés reconnus. dans quelques pôs- Haras-Nationaux régionaux.(voir site web des Haras-Nationaux).
    MAIS..MAIS,
    Il y a aussi d'autres raçes
    (moins connues et plus rares en Françe).

    Il y a surtout le groupe des ânes de raçe commune grise (gris: allant du blanc grisé-souris-bleuté-etc..), ayant trés souvent une croix de St André, ,avec parfois des zébrures.
    Tout celà : avec des origines plus ou moins mélangées.Ils ou Elles, ressemblent à l'âne de Provence, ou à l'âne du Cotentin ou l'âne normand (sans en être vraiment).(Beaucoup donc de grisous avec plus moins des bandes noires cruciales sur le dos)Seuls despapiers ou demi-papiers officiels permettent de tenter une reconnaissance, mais certains livres genéalogiques sont fermés.(s'en assurer). La quelque petite centaines d'ânes (O.I),en PICARDIE, proviennent par descendance de croisements, avec des ânes du Cotentin ou Normand( étant donné la proximité géographiquedes terroirs d'origine.
    Mais,malgré celà,comme ils ont tous desgrandes zoreilles; ils ou elles, n'en sont que plus attachants(ces O.I).et passionnants.

    Ces pages sont remises à jour (en Octobre 2006) avec des tuyaux les plus récents des Haras Nationaux et certains sites web d'association nationale de races.
    logo1HARAS-NATIONAUX
    ligne anes Nous vous attendons:Randonneurs à pieds, pour porter vos bagages et votre jeune progéniture!
    Nous aussi, nous aimerions re-parcourir Vallées et montagnes.

    BYE-BYE
    à toutes et tous

    anesac2ALLEZ..! votre Bébé...
    sur mon dos..
    et on va se promener...
    LES O.I(Origines inconnues)
    plus de 95% des ÂNES en FRANCE

    Consultez les fiches documentaires que vous pouvez télécharger sur le site des Haras-Nationaux(les Haras sont en pleine re structuration et deviennent des pôles MAIS tous les Haras ne seront pas conservés.et leurs batiments deviendront peut-être des musées du cheval ???, notemment Compiégne...!
    fleche âneRETOUR Index e-mail hautHaut de page smiley