JEEP MB (1941-1945)

Jeep MB Et s'il n'en fallait qu'une, ce serait celle-là : la Jeep military, archétype de tous le 4X4 depuis 1940. Un véhicule inventé par l'armée américaine, réalisé en 68 jours par Bantam et construit par Willys et Ford à près de 585 000 exemplaires sans compter les fabrications sous licence.
Autrement dit, la dénomination "Jeep" recouvre une foule d'engins de race plus ou moins pure quand ce n'est pas carrément hybride.

Comment essayer d'y voir plus clair et reconnaître sans risque d'erreur les "bonnes" jeeps. Il faut d'abord se souvenir qu'à partir de 1941 et mis à part le proto de bantam B60 reconditionné en 40BRC et distribué essentiellement aux armées anglaises, la Jeep MB peut-être aussi bien une Willys qu'une Ford GPW.
Elles ont en effet en commun : un moteur 4 cylindres (L.4.134) de 2199 cm3 ; une culasse à soupapes latérales et distribution par chaine; un circuit électrique 6 volts ; une boîte de vitesses (T.84) à trois rapports (première non synchronisée) ; une boîte de transfert (avec pignon 27 dents) ; un embrayage de 200 mm ; un pont AR Dana 27 Full Floating Type.
Côté carrosserie, on remarque le pare-brise en deux parties avec essuie-glaces en haut et les petits phares encastrés. Alors comment les différencier au premier coup d'oeil ? C'est relativement facile : la première traverse du châssis (sous le radiateur) est un tube cylindrique sur la Willys MB et un fer en U retourné sur la Ford GPW.
A l'arrière, c'est encore plus évident puisque les logos "Willys" ou "Ford" sont emboutis sur la carrosserie dans le coin arrière gauche. Ensuite, en soulevant le capot, vous constaterez que toute la boulonnerie Ford est estampillée d'un petit "F" majuscule. Les supports d'amortisseurs, eux, sont des pattes repliées sur la Willys qui possède par ailleurs des longerons de chassis évidés (gain de poids).

Quant aux petites plaques d'identification sur les supports de jumelles AV, ou sur le renfort de fixation de l'aile AV gauche, mieux vaut ne pas trop y compter, quarante années de bons et loyaux services et de multiples changements de mains les ont, à coup sûr, fait disparaître à jamais. Restent les numéros sur le tablier AV et le passage d'aile avant-droit (à l'intérieur de la voiture) qui peuvent fournir l'identité de la jeep en question. Jeep MB Navy

 

Jeep MB - Caractéristiques Techniques
CARROSSERIE 4 places - chassis à longerons et traverses. Longueur : 3,36m. Largeur : 1,58 m. Hauteur : 1,77m (hauteur pare-brise replié : 1,32m). Empattement : 2,04m. Poids à vide en ordre de marche : 1054 Kg. Charge utile : 363 Kg. Réservoir : 57 l.
MOTEUR essence Willys type 442, 4 cylindres en ligne (soupapes latérales). Cylindrée : 2 199 cm3. Compression : 6,3 mkg. Puissance SAE : 60 ch à 3820 tr/mn. Carburation : 1 carbu. Allumage : rupteur mécanique.
TRANSMISSION boite 3 vitesses (première non synchronisée). Rapports de ponts : 4,88 à 1. Boîte de transfert (rapport TT : 1,97). Vitesse à 1000 tr/mn-Route (en Km/h) : 1°) 38. 2°) 66. 3°) 105. MA : 29. Tout-terrain : 1°) 19. 2°) 34. 3°) 53. MA : 14.
DIRECTION diamètre de braquage : 10,6 m.
FREINAGE quatre tambours à commande hydraulique
SUSPENSIONS AV et AR : essieux rigides, ressorts semi-elliptiques, amortisseurs hydrauliques.
ROUES jantes toles. Pneus : 6,00 x 16 (six plis)
PERFORMANCES TOUT TERRAIN pentes maxi : 60 %. Angle d'attaque : 45°. Angle de sortie : 35°. Hauteur de gué : 0,46 m

JEEP MC-M38 (1950-1951)

La Jeep MB ainsi définie, on peut passer à la version MC selon la terminologie Willys ou M38 selon l'US Army. Les constructeurs ont en effet très logiquement tenu compte des multiples expériences des utilisateurs sur toutes les pistes du monde et la M38 est le résultat de ces observations. On trouve ainsi sur cette voiture une nouvelle boîte de vitesse (T.90) surdimensionnée ; une nouvelle boîte de transfert avec un nouveau pignon de commande de 26 dents; un embrayage de plus grand diamètre (215mm) ; des ponts aux rapports différents (Dana 44 de rapport 8/42 dents) ; Jeep M38

un plus gros boîtier de direction avec l'axe de renvoi fixé sur la fameuse traverse antérieure citée plus haut ; et surtout un allumage blindé de 24 Volts, grande première pour les Jeeps.
Extérieurement, ma M38 se reconnaît grâce à ses phares de plus gros diamètre, son pare-brise en une seul pièce avec essuie-glaces en bas et surtout grâce à l'orifice de remplissage (gros goulot) sur le panneau latéral gauche et non plus sous le siège du conducteur. Le moteur, lui, bénéficie d'une distribution par pignons celeron (même si quelques-unes des dernières MB fabriquées en disposent également.

 

JEEP MD M38 A1 (1951-1971)

Jeep M38 A1 La caractéristique la plus importante de ce modèle (la pré-série CJ5) qui sera construit pendant... 20 ans est l'apparition du moteur Hurricane (F4.134) de 72 ch qui se reconnaît immédiatement à sa culasse "mixte" : soupapes d'échappemment latérales (dans le bloc) et soupapes d'admission en tête. On retrouve par ailleurs, toutes les améliorations apportées aux M38 avec de surcroit un frein à main original à tambours avec 2 machoires, l'une externe et l'autre interne et aussi des arbres de roues à 19 cannelures.

Côté carrosserie, ce sont les ailes AV arrondies qui personnalisent la M38 A1. On note également, au passage, le retour au pare-brise en deux parties, comme sur les premières MB. Cette voiture a connu de multiples variantes dont la plus facile à identifier est sans conteste la M38 A1 rallongée, dite M170 ou si vous préférez, ambulance

JEEP M151 et M51 A2 (à partir de 1962)

La M151, c'est la MUTT (Military Utilitary Tactial Truck) fabriquée par Ford et dont l'italien Perini s'est fait une spécialité en ce qui concerne la restauration. Elle a quatre roues indépendantes et une suspension par ressorts hélicoïdaux. Son moteur, un quatre cylindres à soupapes en tête de 2 319 cm3 super-carré, développe 71 ch à 4.000 tr/min - (17,7 mkg de couple à 1.800 tr/min) - La boîte de vitesse est à trois rapports synchronisés plus une première ultra-courte.
Mais la tenue de route n'étant pas le point fort de cette M151, Ford dû se pencher sur ce problème.
M151 A2

On vit alors les triangles superposés des suspensions de disposer presque perpendiculairement à l'axe de la voiture et tout redevint normal sur cette nouvelle Matt 151 baptisée A2.
On remarque par ailleurs que la pompe à essence est électrique et non plus mécanique et la dynamo est remplacée par un alternateur.
Extérieurement, le pare-brise est d'une seule pièce et les ailes avant sont modifiées pour recevoir des clignotants à leurs extrémités.

JEEP M442 "Mighty-Mite" (1960-1969)

Une véritable curiosité. Très rare. Construite spécialement pour les Marines par American Motors Corporation. Elle aussi, possède quatre roues indépendantes, mais sa caisse est entièrement en aluminium (poids à vide 780 kg). Même type de boîte de vitesse que la Mutt (trois rapports et une première de frnachissement). A l'origine, le moteur provenait de chez... Porsche avant d'être remplacé par un petit V4 de 1.775 cm3 et 55 ch.

 

JEEP M715 - M725 (à partir de 1962)

Il s'agit d'un véhicule de la classe 1 1/4 Ton alors que la MB est seulement un 1/4 Ton, mais c'est toujours une jeep puisqu'il s'agit de la version militaire du pick-up 2400 et 3000 Gladiator fabriqués par Kaiser Jeep. Ces véhicules reçoivent des moteurs 6 cylindres et sont disponibles en deux versions, 715 et 725 (empattement rallongé). On les a vu auusi bien au Vietnam qu'en Allemagne et les modèles sont innombrables, depuis l'ambulance jusqu'à l'émetteur-récepteur radio de campagne en passant par le camion-atelier.

 

L'Automobile