Amendements votés
17 décembre 2001
p12,p15

N° 109 « Ceci sans réflexion préalable sur les contenus » remplacer par : « Ceci avec une dénaturation sans précédent des contenus ».
Pour 39 Contre 0 Abstention 3

N° 115 Supprimer « la différenciation pédagogique apparaît comme la seule voie permettant au système éducatif de remplir les missions qui lui ont été assignées par la loi d’orientation de 1989. »
Pour 22 Contre 2 Abstention 15

N° 116 « L’objectif prioritaire du système éducatif réside dans « l’égalisation des chances… organisation pédagogique de l’école. » Remplacer par « Pour le gouvernement et le patronat l’objectif prioritaire du système d’éducation est « l’égalisation des chances ». C’est une vision restrictive du concept d’égalité qui doit prévaloir dans toute société démocratique. Aussi, pour notre part, l’objectif prioritaire de l’Education nationale est-il d’assurer l’égalité. Cela nécessite de prendre en compte l’hétérogénéité de la population scolaire et de donner à l’école les moyens d’exercer sa véritable mission : amener le plus grand nombre possible d’élèves à un niveau élevé de formation. La conception de l’Ecole et son organisation pédagogique doivent s’articuler pour et autour de cette mission.
Pour 14 Contre 1 Abstention 27

Page 13

N° 120 et 121 A supprimer. L’implicite de ces deux paragraphes confine les enseignants à l’incompétence sur fond d’idéologie allégrienne.
Pour 31 Contre 1 Abstention 9

N° 122 « Dès lors les actions… manquent d’envergure » Remplacer par « Dès lors les actions engagées par l’institution pour éradiquer l’échec scolaire sont-elles crédibles ? ».
Pour 29 Contre 3 Abstention 8

N° 122 Ajouter « les enseignants ne sont en aucun cas responsables de tous les dysfonctionnements de la société ».
Unanimité

N° 125 « La limitation des dépenses publiques risque de conduire… » remplacer par « la limitation des dépenses publiques a pour vocation la légitimation du service marchand de l’éducation ».
Unanimité

N° 129 « remplacer par « Le développement des partenariats « locaux » est un facteur de risque, notamment de dessaisissement de l’Education Nationale. Nous devons nous y opposer tant que leurs objectifs, leurs contenus, et leur financement reposeront sur une logique de gestion libérale qui privilégie systématiquement les intérêts privés de quelques entreprises au détriment de la pédagogie et de l’intérêt général des élèves ».
Pour 39 Contre 1 Abstention 0

PAGE 14

N° 134 Après « … la mise en place ou non d’un GIP », remplacer par « Nous devons intervenir pour refuser de tels partenariats public/privé qui transformeront l’établissement scolaire en prestataire de services pour les entreprises »… par conséquent, supprimer l’alinéa 135.
Pour 37 Contre 0 Abstention 1

Page 15

N° 159 remplacer par « Le retour de l’impôt sur les sociétés à un taux de 50 %, comme sous le gouvernement Barre, contribuera à un financement plus important du service public d’Education.
Pour 27 Contre 2 Abstention 13

N° 163 supprimer « A partir de la majorité… pour les jeunes est nécessaire ».
Pour 32 Contre 1 Abstention 7

N° 171 remplacer par « Garantir la laïcité, vecteur de l’élargissement culturel du plus grand nombre, condition de l’épanouissement de la personne ».
Pour 23 Contre 6 Abstention 10

 Retour amendements