Amendements votés
17 décembre 2001
p5,p6

PAGE 5

N°2 à remplacer par « Notre ambition dans le cadre de la Cgt est de revitaliser l’esprit de lutte de classe afin de construire avec l’ensemble des travailleurs une société progressiste, libérée de toute référence au système capitaliste ». Dans ce cadre l’ensemble des revendications portées par notre organisation aura comme objectif ce changement révolutionnaire ».
Pour 48 Contre 0 Abstention 7

N° 12 remplacer par : »Les élections de juin 1997, l’élection d’une assemblée et la mise en place d’un gouvernement de « gauche plurielle » n’ont rien changé aux politiques mises en œuvre antérieurement par la droite . A tous les niveaux (salaires, emploi, conditions de travail, statuts, précarité, flexibilité…) la situation s’est aggravée. L’organisation des luttes à la hauteur des attaques du patronat et du gouvernement est une nécessité vitale pour les salariés du privé et du public. La CGT doit être à la tête de ces luttes ».
Pour 52 Contre 0 Abstention 3

N° 13 supprimer « ces droits nécessitent… une réorientation de l’économie » . Remplacer par « ces revendications sociales et démocratiques exigent pour les gagner des mobilisations à la hauteur des attaques du capital et du gouvernement à son service ».
Pour 54 Contre 0 Abstention 1

N° 14 remplacer par « La Cgt a fait le choix de classe de la défense sans concession des intérêts des travailleurs quel que soit le gouvernement en place. ».
Pour 54 Contre 0 Abstention 1

PAGE 6

N° 20 « modifier « mais le gouvernement refuse de satisfaire les besoins ; il propose un nombre insuffisant de postes statutaires par le biais de budgets à moyens constants, et laisse se développer la précarité ».
Pour 54 Contre 0 Abstention

N° 21 « délibérement » dans la phrase « le plan pluriannuel de créations d’emplois et de recrutement reste délibérement à un niveau insuffisant…… »
Pour 54 Contre 0 Abstention 1

N° 23 « supprimer l’expression « pour beaucoup » et remplacer « pour les travailleurs »
Unanimité.

N° 28 Remplacer par « L’explosion des profits et la baisse des salaires alors que la productivité ne cesse d’augmenter est le propre du capitalisme. Les Etats sont les exécuteurs des politiques servant la recherche effrénée du profit maximum et immédiat. La construction d’un Etat multinational européen impérialiste structurée par les traités de Maastricht (92), d’Amsterdam (97) et de Nice (2000) en est l’illustration. Les conséquences économiques et sociales sont catastrophiques pour le monde du travail ».
Pour 49 Contre 1 Abstention 5

N° 29 Remplacer l’expression « libérer encore davantage du contrôle des Etats » par privatiser.
Pour 54 Contre 0 Abstention 1

N° 30 remplacer par : « Les stratégies mises en œuvre servent l’objectif de la construction du pôle impérialiste européen concurrent du pôle hégémonique américain et du pôle japonais. Pour les détenteurs de capitaux, la recherche permanente d’augmentation du taux de profit, y compris par la spéculation, se fait sans se soucier le moins du monde de la sauvegarde du tissu industriel du pays. »
Pour 44 Contre 3 Abstention 8

Retour amendements