Toute peine mérite salaire

Des dysfonctionnements informatiques seraient à l'origine de l'interruption de traitement pour près de 300 maîtres auxiliaires de l'Académie. Si on ajoute les nouveaux recrutés, les quelques titulaires pouvant avoir changé de situation... ce sont donc de nombreux personnels qui ne pourront pas honorer les traditionnelles échéances liées au loyer, aux impôts, aux prêts et besoins de consommation courante. Au delà des agios et intérêts demandés lors d'impayés, d'autres préjudices peuvent aussi découler de ce dysfonctionnement " inacceptable. Dans l'Éducation Nationale, dans ces cas là, on fonctionne par acompte ! Cet acompte prévu pour le 12 octobre selon le Rectorat ne saurait compenser le préjudice subi : 15 jours de carence. L'employeur qui paye les salaires en retard commet une infraction pénale qu'il faut sanctionner.
C'est donc la totalité du salaire qu'il faut réclamer, les intérêts moratoires en vigueur pour le retard constaté et aussi le remboursement des frais découlant de cet état de fait.
Le SDEN CGT APPELLE LES PERSONNELS CONCERNES A RÉAGIR EN ADRESSANT SANS TARDER LE COURRIER CI APRÈS (mise en demeure en recommandé avec Accusé de réception).

MODELE DE LETTRE A ADRESSER AU RECTEUR ET AU CHEF D'ÉTABLISSEMENT

Nom, prénom Etablissement d'exercice Corps et discipline Adresse personnelle

MISE EN DEMEURE Lettre recommandée avec A.R.

Monsieur le Recteur 20 rue Saint Jacques B.P. 709 59033 LILLE CEDEX

Monsieur le Recteur,

A , le

Vous ne m'avez pas payé les salaires et indemnités du mois de qui me sont dus depuis le 30

Je vous demande de bien vouloir me le régler sans délai, et vous prie de considérer la présente, conformément à la jurisprudence, comme une sommation de payer, faisant courir les intérêts légaux.

Par ailleurs, je vous demande d'assurer la compensation financière de tous les frais agios, intérêts de retard, préjudices subis qui découleraient du non règlement dans les temps légaux de ma rémunération.

Veuillez agréer, Monsieur le Recteur, mes salutations distinguées.

SIGNATURE