Le collectif contre la précarité

Le collectif organisé par l’Ursen Cgt a adressé un courrier au Recteur pour protester contre la généralisation du recours à des vacataires encore plus précarisés que les contractuels. Une lettre circulaire rectorale visait en effet à réemployer des contractuels comme vacataires. Pour l’instant le Rectorat annule ces dispositions.

Bien évidemment nous n’acceptons pas la reconduction des personnels dans les situations de précarité qu’ils vivent. La revendication de la Cgt demeure : il faut former et titulariser les personnels. Il ne faut plus avoir recours aux personnels précaires. Mais dans l’état actuel, nous devons soutenir le réemploi des personnels engagés. La condition de vacataire est inadmissible. Celle de contractuel ne l’est pas davantage si on compare aux « avantages » acquis par les maîtres auxiliaires. Rappelons que les personnels « précaires » n’ont pas de Statut puisqu’ils ne sont pas titulaires de la Fonction Publique ; leur recrutement est au contraire un outil de déréglementation statutaire. C.B

 

LETTRE AUX SECRETAIRES DE SECTION

Objet : pétition contre la précarité dans l’Education Nationale

Cher(s) Camarade(s),

Une pétition circule depuis plusieurs mois sur le thème «lutte collective contre la précarité ».

A ce jour, nous n’avons récolté que 547 signatures. C’est trop peu ! Nous devons nous mobiliser davantage afin d’obtenir 1000 voire 1500 signatures.

Nous vous proposons donc de faire circuler notre pétition (parue dans un info sden et encore disponible au sden) auprès des personnels précaires de votre établissement mais aussi auprès des titulaires. C’est l’occasion de débattre du motif de notre action, de faire le lien entre la défense de l’emploi stable, le maintien et le développement des garanties statutaires, la défense du service public et forcément la titularisation des personnels précaires.

Pourquoi ne pas organiser une réunion dans l’établissement, pour éclairer sur les situations vécues et les risques encourus en cas de précarisation généralisée des emplois ?

Tous ensemble, nous pouvons nous mobiliser contre la précarité.

Le collectif des précaires