LES AXES DE LA RENTRÉE 2002

 

Le BO 16 du 18 avril 2002 donne les axes de préparation de la rentrée scolaire 2002. Nous en relevons les idées principales ci après. On notera la convergence des orientations dans les les et 2e degrés. Plus précisément dans les LP, la mise en place des " lycées des métiers ", apparaît bien comme le vecteur de la flexibilité du temps de travail et de la mise à disposition des personnels au profit des entreprises locales.

En legt

Il s'agit prioritairement :

" de mieux utiliser le dispositif d'aide individualisée et de consolider le dispositif des TPE ". Les TPE sont mis dans les emplois du temps, 2 heures en lère et terminale.

D'évaluer les compétences des élèves tout, au long de l'année pour repérer leurs forces et. faiblesses,

De consolider les choix d'enseignement de détermination en classe de seconde : " permettre au lycéen de revenir sur ses choix initiaux et de les corriger dans les premières semaines de l'année de seconde " par exemple.

De renforcer la maîtrise des technologies de l'information et de la communication.

D'améliorer les conditions d'enseignement des langues vivantes pour amener à la maîtrise d'au moins deux langues à l'issue du lycée. L'organisation de l'enseignement, reposant sur " une utilisation souple de l'enveloppe horaire globale ".

De favoriser " l'ouverture internationale des lycées. " Tout projet d'établissement devra comporter un volet international axé sur le développement des activités dans les langues étrangères et les échanges.

De favoriser la collaboration interdisciplinaire des professeurs pour l'enseignement de l'éducation civique, juridique et sociale en mettant en place un conseil d'enseignement de l'ECJS.

De consolider l'étude des langues anciennes.

De poursuivre l'expérimentation des classes à projet artistique et culturel ....

D'aider et accompagner les enseignants Leur formation continue a pour cadre le projet d'établissement.

En LP

" affectation et adaptation de l'offre de formation aux différents territoires et aux exigences de notre temps en matière de qualification ".

" Inscrire l'offre de formation dans la dynamique du lycée des métiers "

- Création de nouvelles sections de baccalauréats professionnels,

- ouverture de nouvelles sections de CAP,

- maillage territorial des classes de 3e à projet professionnel,

- développement de sections d'apprentissage dans les LP,

- accueil des formations qualifiantes des élèves issus de Segpa

" l'hétérogénéité des publics accueillis s'accompagnera du développement de cursus de formation à durée variable (de un à 3 ans) en fonction du positionnement de chaque jeune ".

- mise en place ou renforcement des formations d'aide?soignant,

- interaction entre le monde de l'éducation et celui de l'entreprise avec mise en place d'une instance de suivi et. de propositions : " les lycées ont, dans ce cadre, grâce à leurs ressources humaines et la qualité de leurs équipements, vocation à constituer de véritables centres de ressources pour l'environnement socioéconomique... Le lycée peut également assurer, par voie de convention. avec les entreprises, des prestations en vue de réaliser des actions de transfert de technologie ".

consolider l'orientation des élèves dans la voie professionnelle

- " entretien projet, professionnel et personnel à 15 ans ",

- proposition d'un accès au baccalauréat professionnel dès la classe de 3e en présentant les Bep comme des voies diversifiées pour y parvenir "

- poursuivre la mise en oeuvre et l'accompagnement des innovations pédagogiques et éducatives,

- formation des enseignants à la pluridisciplinarité, à la conduite de projet, à l'aide individualisée,

- conforter les innovations pédagogiques (PPCP). 10 h de concertation en Bac. 12 h An Bep et les " heures éventuellement libérées lors des périodes en entreprise " ,

moduler,

aide individualisée et module,

classes à projet artistique et culturel,

développement éducation physique et sport scolaire, sections européennes.

promouvoir l'apprentissage de la citoyenneté

généralisation de l'heure de vie de classe,

initiatives lycéennes,

éducation et formation tout au long de la vie

participation des LP aux actions de la formation continue des adultes ou de leur française, requalification,

validation des acquis de l'expérience.

renforcement de l'encadrement de l'apprentissage.

 

En collège

poursuivre les orientations dans les classes de 6e et cycle central

installer les nouvelles grilles horaires en 6e et 5e,

poursuivre la démarche d'intégration et de réussite entreprise en 6e,

réussir la mise en oeuvre des itinéraires de découverte (2 h hebdomadaires).

Les I.D.D. donnent: lieu à une évaluation tout au long de l'action.

En fin de 4e, cette évaluation constituera l'épreuve anticipée du brevet d'études fondamentales.

Les professeurs sont dans la mesure du possible choisis sur la base du volontariat et les projeta mis en place en 2001/2002.

aider les élèves en difficultés :

regroupements d'élèves en ateliers de soutien ou remise à niveau,

programmes personnalisés d'aide et de progrès

dispositifs " classes-relais " ,

dispositifs " école ouverte ",

préparer la mise en place de la nouvelle classe de troisième,

en 2004,2005 : 3e avec enseignements choisis affectés d'un fort coefficient. au " Brevet d'études fondamentales ".

poursuite de tout ou partie de la formation en LP : pédagogie de l'alternance, projet personnel et professionnel en vue poursuite d'étude sous statut scolaire ou contrat de travail.

liaison collège,lycées

mettre l'accent sur la continuité des apprentissages,

maîtrise de la langue,

enseignement des langues vivantes étrangères et régionales. Dès 2002 apprentissage d'une 2e langue vivante étrangère,

développement l'éducation artistique promotion du sport scolaire,

ouverture, européenne et internationale des établissements,

enseignement des sciences, de la technologie.

technologies de l'information et de la communication,

enseignement des langues anciennes,

éducation à la santé, à la citoyenneté et vie scolaire

préparation du projet personnel et d'orientation de l'élève.

favoriser la réussite des publics spécifiques

mettre à disposition des moyens :

la totalité des moyens affectés est désormais globalisée dans une même enveloppe intégrant heures postes et heures supplémentaires annuelles

partenariat avec les parents et associations,

formation continue des personnels sur la base des priorités définies.

La " mise en oeuvre des orientations à la rentrée 2002 repose particulièrement sur les initiatives et les expériences menées par les équipes ! "

 

Dans les écoles

nouveaux programmes pour l'école primaire :

maîtrise de la langue national et intégration de (enseignement d'une langue vivante),

Le choix de la première langue s'opère au début du cycle III et l'étude de cette langue sera poursuivie au collège alors que l'apprentissage d'une seconde langue débutera en 6e.

" profilage " de certains postes, en liaison avec la carte des langues. Affectation à mi?temps pour les maîtres itinérants.

apprendre à vivre ensemble,

pratiques rénovées en et sciences, dans les domaines artistiques, en matière de technologies de l'information et de la communication.

aide aux enseignants

accompagnement de l'entrée dans le métier, formation en langue vivante,

prise en charge de la diversité des élèves, travail en équipe.

Formation continue " à dominantes ", mise à disposition de ressources (documents).

favoriser la participation des parents aux projets.