Edito
Info-sden 119 janvier 2003

 

Meilleurs vœux… l'équipe du Sden Cgt du nord ne déroge pas à la tradition… mais elle y met un contenu pour l'emploi, les salaires et les retraites : inversons la tendance au déclin des garanties sociales, donnons-nous les moyens d'imposer au contraire de nouvelles conquêtes.

Parce que le " progrès social " n'est pas du côté des fossoyeurs, des profiteurs du travail de l'homme, le progrès ne peut se bâtir qu'à partir des aspirations légitimes des salariés à vivre mieux. A nous tous, le soin de chuter sur des revendications collectives qui constituent un mouvement rassembleur de masse.

En " haut ", c'est à la hache que le " Pouvoir " coupe les liens avec des référents puissants imposés par les luttes : droit à l'emploi, respect des libertés individuelles et collectives, salaires qui respectent les qualifications, pensions des retraités qui valident par un haut niveau de rémunération l'apport du travail des hommes dans la construction des richesses… richesses pillées par quelques détenteurs d'un pouvoir usurpé.

Pouvoir usurpé par ce gouvernement élevé par le vote " Le Pen ". Gouvernement qui en abuse et qui affirme chaque jour vouloir appliquer contre vents et marées son programme, programme qu'une minorité de français a accompagné de son vote…

Il faut engager l'ACTION….

Le 28 JANVIER… Oui nous ferons grève massivement contre les suppressions d'emplois, pour le développement du service public de l'Education Nationale…

Le 1er FEVRIER… Oui nous fédérerons nos aspirations avec les autres travailleurs des secteurs public et privé pour une retraite décente… cela ne passe pas par l'augmentation des cotisations ni l'allongement du temps de travail, mais bien par la création des emplois et l'augmentation des salaires et par le financement important de ceux qui exploitent à leur profit exclusif la force de travail.

Colette Becquet