Coup de fil de Susan qui est à un vernissage au Musée des  Beaux-Arts de Lille. Joséphine désire y aller. Je dis non. Puis oui. Nous partons la rejoindre. Foule dans l’atrium, plusieurs centaines de personnes venues manger et boire à l’œil. Dans le brouhaha le plus complet, un pauvre pianiste s’essouffle sur un clavier électrique. Expo transphotographique, le cinéma et la photo. Hall d’exposition sur la droite avec huit clichés éculés. Pas le droit d’entrer avec son verre, pas le droit de fumer. Je sors à l’arrière. Fouque et Bouque, Éric avec qui j’échange quelques mots. Cigarette. Retour une demi-heure après. Que sommes-nous allés faire dans ce dépotoir ?