La répétition avec Gonzague a été brève puisqu’il a passé une bonne partie du temps à enregistrer la participation d’Éléonore au disque pour Ophélie, c’est-à-dire quelques mots fredonnés dans une chanson de je ne sais plus qui, A bird on a poire. Elle était mignonne comme tout, et touchante avec ses hésitations et sa toute petite voix.