Mon infection pulmonaire ne s’arrange pas, cela fait une semaine. Je ne suis pas allé chez maman, ni la semaine dernière, ni aujourd’hui ; je n’ai pas donné signe de vie depuis son coup de fil à minuit et demi il y a près de quinze jours. Elle non plus. J’ai beau faire, je ne parviens pas à décrocher le téléphone.