Les journaleux de l’Immonde sont tout de même de sales types. Je lis dans l’exemplaire d’avant-hier, à propos d’une toile inconnue de Van Gogh : « Il l’a décrite dans deux lettres adressées à son frère, Théo, dont l’une était datée du 5 juillet 1888, alors qu’il venait de l’achever. » Par curiosité, et je devais m’en douter, j’ai vérifié dans mon exemplaire de sa correspondance : la date du 5 juillet n’y figure pas : entre le 6 juin et le 29 juillet, aucune lettre n’était datée. Alors ?