Ce matin, alors que je me dirigeais vers le garage, j'ai croisé un piéton qui, tout comme moi, faisait attention de ne pas glisser sur le trottoir verglacé. « Ils ont du sel pour les routes, mais pas pour les trottoirs », a-t-il dit, « les salauds ; et on paye des impôts ! » « C’est bien vrai », ai-je dit, mais il a poursuivi sa route sans m'avoir entendu...