J’ai regardé Shichinin no samurai, trois heures qui ont passé comme une. Au départ (il était tard), je voulais regarder le plus court du coffret, Yojimbo, mais ai trouvé qu’il était dommage que je ne suive pas la chronologie. Je me suis finalement décidé à regarder les Samouraï en me promettant d’arrêter au bout d’une heure et demie. Ce film est prodigieux. (J’avais le souvenir qu’il était divisé en deux parties.)