Je fais des sudoku. Ça me « calme », ou pour le moins, ça m’apaise. Lorsque je fais des sudoku, je pense à Duchamp. Je m’imagine tout arrêter et ne plus faire que ça, jusqu’au bout de ma vie. Des sudoku.