À la National Gallery, Éléonore lisait le cartel des Ambassadeurs en le traduisant à mesure pour Omer et Falbala : « Ils disent qu’il manque une corde au luth et que c’est le symbole de la discorde. »