Nous sommes revenus au château par un chemin inédit à travers bois, puis avons pris l’apéritif sur la terrasse, pastaga qui a commencé à nous saouler, principalement Pimprenelle et moi.