Je suis en train de faire le 28 janvier. À un moment donné, Éléonore me demande quelle était l’origine de la dépression de ma mère ; je lui parle de son opération des ovaires, puis d’une histoire avec mon père où il était question d’argent, un détournement, une grosse dépense qu’il lui aurait tue. À ce moment-là, moment de la lecture, j’ai levé les yeux de l’écran et me suis rendu compte que je ne savais pas, que je n’avais jamais su de quoi il s’agissait, et surtout, que je ne le saurai jamais…