J’ai décidé d’arrêter la lecture du Monde. Quatre exemplaires de la semaine dernière s’étaient accumulés sur la table du séjour, du fait que j’avais consacré mes sorties chez Bert pour mes propres notes « journalistiques » et la relecture de Tuning. Je les ai vaguement survolés samedi matin avant de prendre cette décision : ils iront tous à la poubelle. Avec la première page.