Je suis sur les nerfs, je fume (dans les deux sens du terme). Pour essayer de me calmer, j’ai eu l’idée de m’installer sur le balcon avec l’ordinateur pour poursuivre la chasse des passages du bureau dans Mai. La petite table du balcon est trop basse, celle du séjour trop grande. J’ai alors pensé à prendre l’une des chaises bistrot. C’est parfait ; c’est à la bonne hauteur, le laptop y tient parfaitement.