Les enquêtes d’Antonella à Venise. C’est aussi nul que le texte, mais on a les images (et elle est très belle). Quand vais-je y retourner, au fait ?