Il était 18 h 00, je fumais dans le patio. Elle est sortie, prête à rentrer chez elle. De la même façon, elle avait une cigarette à la main,  et de la même façon, elle m’a dit « bonsoir ». J’ai répondu, elle s’est approchée. Cette fois, elle n’avait pas de feu. « Je pourrais vous emprunter votre briquet ? » J’ai allumé sa cigarette, elle m’a dit « merci, monsieur » et a repris sa route. Ce monsieur avait un drôle d’accent dans sa bouche.