Du rapprochement chez les fumeurs. Par exemple, Jerry, pour qui j’ai beaucoup de sympathie, que je croise depuis des années et avec qui je n’échange jamais que quelques mots de pure politesse. Cette semaine, par deux fois, nous avons eu une longue conversation en fumant à l’entrée du plot 5. La première sur les voitures anciennes, la seconde sur la politique, la vie. Je le découvre tout à coup, et il en est sans doute de même pour lui.