Un mois après le décès de maman,

je sursaute encore à la moindre sonnerie de téléphone.