« J’aurais très bien pu l’embrasser à ce moment-là,

mais qui me dit qu’il ne m’aurait pas repoussée ? »