En entrant dans le hall, nous sommes tombés sur Aurore et Timothée qui se trouvaient dans la librairie. Nous sommes allés nous installer, ils nous ont rejoints, se sont assis dans les sièges devant nous. Nous avons papoté jusqu’à ce que la lumière s’éteigne. Aussitôt qu’elle s’est rallumée, ils se sont levés et comme enfuis en nous disant rapidement « au revoir » ; c’était très étrange (comme s’ils voulaient éviter que nous sortions ensemble)…