L’Espagne vient de gagner. Dans la rue, c’est le silence. Apparemment, il y moins d’Espagnols que de Turcs à Roubaix.