À 13 h 30, j’étais à la terrasse du café de Paris à Lens. Annie m’y a rejoint pour m’accompagner chez le notaire à deux pas. La femme qui était passée pour l’estimation nous a fait signer un papier, puis E*** (que sont-ils ? des clercs ?) l’acte de notoriété. « Deux cent cinquante euros, merci. » Nous avons pris un café à la même terrasse avant que je ne reprenne la route pour Villeneuve. Annie me dit qu’elle commence à tester des sites de rencontres. Je l’ai trouvée particulièrement jolie et en forme, et je ne comprends toujours pas comment il se fait qu'elle soit seule.