Le baptême. L’église St Amé à Liévin près du squelette du chevalet. Sept baptêmes à la fois avec deux Mathys ! Une foule de quelque deux cents personnes ; le curé qui fait son office sans obtenir la moindre attention du public, c’était affligeant. Je lui ai trouvé bien du courage et à plusieurs reprises l’ai senti au bord de la rage, qu’il a étouffée par l’humour, quelques sourires. Personne n’est fichu de suivre le livret remis à l’entrée, personne ne sait même son Notre Père, les gosses braillent, les parents et assimilés regardent en l’air ou discutent. À se demander pourquoi ils font baptiser leurs moutards.