J’ai reçu un long courrier de Youki avec, en pièce jointe, la traduction en japonais d’un poème chinois qu’elle a ensuite traduite en français. Je me suis mis en tête d’étudier la version japonaise. Quel casse-tête…