J’ai pensé à une jeune fille du bureau, que je croise de temps à autre et dont le visage m’intrigue. Lorsqu’elle passe, je ne peux m’empêcher de la fixer et de la dévisager. Elle est peut-être le modèle de la fille de cette nuit.

J’en ai parlé à Stan, lui disant que la prochaine fois que je la verrais, j'irais vers elle et lui dirais : « Excusez-moi, mais n’est-ce pas vous qui êtes venue enchanter mon rêve la nuit dernière ? »