En 1944, les journalistes écrivaient déjà comme aujourd’hui, c’est-à-dire l’application bête de la rupture de phrase ; c’était déjà le même professeur ; il a aujourd’hui quatre-vingt-douze ans, ils pourraient en changer…

(J’avais parcouru le premier numéro de L’Immonde – incidemment, j’ai fait une recherche au sujet de Morialmé : rien)…