Pour m’accueillir au retour, coup de fil de Colette qui m’informe que maman est sortante, qu’elle devra rester allongée durant trois à quatre semaines et qu’elle refuse, comme on le savait, d’aller en maison de convalescence. Je l'appelle pour tenter de la convaincre. Rien à faire. Qui va s’occuper d’elle ?