Je viens de passer un bon quart d’heure à retracer notre itinéraire de l’après-midi sur le plan du présent carnet (dont je n’ai pas encore l’habitude ; ainsi, en parlant tout à l’heure, j’avais oublié que j’en avais un sous la main – véritablement sous la main). Je peux donc retracer l’itinéraire sans attendre. Mais est-ce vraiment nécessaire ? Le survol du plan (opération que j’ai tant de fois répétée, à ce point que je me demande dans quelle mesure il est vraiment nécessaire que je me déplace ?) et les images qui s’en suivent et l’accompagnent sont sans doute suffisantes… J’ai remarqué qu’il y avait un grand nombre de « rio terra ».