L’Escadrille. Il y a foule sur la digue ; c’est inhabituel, et gênant. De ce fait, j’ai pris le chemin de la plage, ai longé la digue jusqu’au poste de sauvetage, avec un point de vue inédit sur les maisons du front de mer dont l’hétéroclisme se révèle tout à fait. La terrasse est pleine à l’exception de la table que j’occupe, la dernière, elle m’attendait. C’est extrêmement bruyant. Nous sommes arrivés hier après-midi, plus tard que prévu. Au matin, elle m’avait dit qu’elle ne se sentait pas bien et que je ferais mieux d’y aller seul. Mon idée était d’y aller avec elle ; je me suis rembruni, puis ai pensé que c’était l’occasion d’y être seul ; en même temps, je ne parvenais à me résoudre à y aller sans elle. Finalement, elle m’a accompagné.

(Je viens de demander du feu à deux jeunes filles à la table voisine, elles étaient tout intimidées, j’ignore pourquoi).

Une fois arrivé, j’ai branché la box. Comme je m’y attendais, ça ne marchait pas et j’ai passé trois-quarts d’heure au téléphone avec un pseudo technicien incapable de trouver la solution. « De toute façon, il faut attendre entre vingt-quatre et quarante-huit heures après le branchement. » Ça a été sa conclusion. « On vous contactera. » J’étais catastrophé. Je me fiche d’avoir le réseau, mais Éléonore en avait besoin pour travailler et c’est une autre des raisons qui l'incitaient à rester à la maison.

(Ma cigarette s’est éteinte, j’hésite à intimider de nouveau les demoiselles.)

Il fallait donc rentrer. « Après le repas », a-t-elle dit. Elle s’est installée dans le fond du séjour avec son ordinateur, moi à la table de la cuisine, face à la mer. J’ai entrepris la mise en page de ce que j’avais numérisé de La centième affaire, nous avons mangé, il pleuvait ; finalement nous sommes restés. J’ai achevé la deuxième partie en alternant avec le balcon où je fumais…

(« Vous n’auriez pas une boîte d’allumettes, par hasard ? » « Si, bien sûr ! » Il me montre un gros bocal qui en est empli, petit boîte délicate avec un cétacé bleu – ou une raie – en illustration. À l’intérieur, c'est bondé, et à présent, il pleut ; j’avais hésité à prendre un parapluie…)