Notes Moleskine :

Bert et son brouhaha. Contrairement à ce que je pensais,

je lis Jean-Stéphane sans le moindre problème…