Je continue à suivre les méandres de cette année-là tout en pensant à hier soir, à ma fuite qui aurait très bien pu se produire cette année-là et qui en vérité, s’est produite cette année-là. Hier, c’est aujourd’hui, et demain sera encore fait d’hier et d’aujourd’hui et nous serons aujourd’hui où je serai à attendre la prochaine fois en feignant de croire que je n’attends rien.