Barberousse, merveille de trois heures qui m’a tiré des écarquillements d’yeux

et des petites secousses d’émotion pure (qu’est-ce que ça veut dire ?).