« Figure-toi que j’ai été invité chez Arthur. » « Arthur ? » « Oui, Arthur, le grand qui… » « Je vois. » « Eh bien, figure-toi qu’il a arrêté de fumer. » « Arthur ? » « Oui. Et sais-tu quelle est la première chose qui m’a dit en ouvrant la porte ? » « Non. » « J’ai arrêté de fumer. Je suis désolé, mais si tu pouvais t’abstenir, ça… » « Arthur ? » « Arthur. Et tu sais ce que j’ai fait ? » « Non. » « Je l’ai planté là et je suis retourné chez moi en décrétant que je n’entrerais plus jamais dans une maison où l’on m’empêcherait de fumer, que plus jamais je n’accepterais d’invitation conditionnelle. »